La LFP persiste et...signerait bien pour une reprise de la L1 et la L2 le 17 juin

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Ligue 1

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le 10 avril dernier, la Ligue de football professionnel votait à l'unanimité un projet de reprise des championnats de Ligue 1 et Ligue 2. Depuis, de nombreuses voix se sont élevées contre ce projet, à l'instar du syndicat des joueurs, l'Union nationale des footballeurs professionnels. Dans un nouveau communiqué, la LFP confirme sa position. Pour la reprise, elle évoque la date du 17 juin, tout en rappelant que cette décision dépendra de la position du gouvernement.

Face à la volonté de la Ligue de football de terminer les saisons de L1 et L2, l'UNFP a fait connaître son désaccord, certains joueurs allant même jusqu'à menacer d'un droit de retrait face au danger suscité par l'épidémie de coronavirus. Dans un communiqué, la LFP rappelle qu'elle s'est prononcée à l'unanimité en faveur d'une reprise, précisant qu'une des hypothèses prévoit notamment la fin des championnats 2019/2020 (hors barrages) le 25 juillet et une reprise les 22 et 23 août 2020 de la saison 2020/2021."

Si sa volonté de reprendre ces compétitions demeure inchangée, l'instance précise qu'elle est "maintenant en attente des modalités de déconfinement que le gouvernement annoncera à la fin du mois d’avril, et en particulier les conditions dans lesquelles les matchs pourraient se jouer à huis clos."

Trois joueurs sur quatre redoutent une reprise

La LFP précise aussi qu'elle attend des recommandations de l’UEFA, qui seront présentées lors de son comité exécutif du 23 avril, ainsi que du calendrier des matchs de Ligue des Champions. Enfin, s'inspirant des voisins allemands, italiens et espagnols, " la LFP a demandé à la commission médicale de la FFF et au représentant des médecins au Conseil d’Administration de la LFP d’élaborer un protocole sanitaire et médical de reprise des entraînements".

Dans une tribune publiée dans Le Monde, le coprésident de l'UNFP, Sylvain Kastendeuch invite à renoncer à "une reprise du championnat dans ces conditions". Alors que trois joueurs sur quatre ont exprimé leur crainte de reprendre la compétition, le représentant du syndicat indique que " l’urgence économique ne doit pas prendre le pas sur l’impératif de santé publique."

France tv sport francetvsport