La Juventus tout proche d'un nouveau titre

La Juventus tout proche d'un nouveau titre

Publié le , modifié le

La Juvetnus Turin s'est approché un peu plus d'un 5e titre consécutif en championnat d'Italie, en battant Palerme 4-0 dimanche lors de la 33e journée. Les Bianconeri ont encore creusé l'écart sur Naples, battu (2-0) par l'Inter, et désormais repoussé à neuf points.

Les Napolitains sont fatigués et paient au prix fort l'absence de Gonzalo Higuain, qui devra encore purger un troisième et dernier match de suspension mardi contre Bologne. Du coup, ils laissent s'envoler une équipe de la Juventus sans pitié, qui a puni palerme (qui a changé d'entraîneur pour la 8e fois de la saison !)  pour toutes ses insuffisances.

Paul Pogba, qui finit fort la saison, a inscrit un but et donné une passe décisive à Khedira pour la très belle ouverture du score turinoise. Cuadrado a ajouté un troisième but plein de finesse et de fantaisie et Padoin, qui joue très rarement, a fermé la marque. Meilleure équipe d'Italie, la Juve n'a plus qu'à finir le travail et visera ensuite un nouveau doublé, avec la finale de la Coupe d'Italie prévue le 21 mai contre l'AC Milan.

La Roma patine

L'AS Roma aussi aurait aussi pu profiter des errances napolitaines. En battant l'Atalanta Bergame, les hommes de Luciano Spalletti auraient pu revenir à trois points de Naples, qu'ils recevront dans huit jours à l'occasion de la 35e journée. Mais ils n'ont pu faire mieux qu'un match nul 3-3 décroché in extremis sur un but de Francesco Totti qui, à bientôt 40 ans, est donc encore capable de rendre bien des services même en tant que remplaçant. Le but de Totti a sauvé la Roma d'un vrai mauvais pas, au bout d'un match à rebondissement. Elle lui a permis de sauver un point mais ce deuxième nul consécutif ne la fait guère avancer.

Au contraire de la Roma, l'Inter marche fort. Les résultats du week-end permettent en effet à l'équipe de Roberto Mancini de revenir à quatre points des Romains et d'espérer encore accrocher la troisième place, qui offre un ticket pour les barrages de la Ligue des champions. En battant Sassuolo 3-1, la Fiorentina (5e) a elle mis fin à sa très mauvaise période (quatre nuls et deux défaites) et s'accroche à deux longueurs de l'Inter.

Christian Grégoire