Milos Krasic
La joie de Milos Krasic (Juventus Turin) | AFP - MARCELLO PATERNOSTRO

La Juve sous pression

Publié le , modifié le

La Juventus Turin a suivi le rythme imposé par l'AC Milan, prolongeant la saison pénible de l'Inter Milan en gagnant (2-0) le "Derby d'Italie" pour rester deuxième à 4 points du leader. En Allemagne, Dortmund a repris cinq points d'avance sur le Bayern en s'imposant 6-1 à Cologne. Enfin, Hatem Ben Arfa a brillé avec Newcastle.

Italie - Naples cale

La Juventus Turin a suivi le rythme imposé par l'AC Milan, prolongeant la saison pénible de l'Inter Milan en gagnant (2-0) le "Derby d'Italie" pour rester deuxième à 4 points du leader. La Juve "n'a pas rendu les armes", avait assuré Alessandro Del Piero. Le légendaire "Alé" a tenu parole, marquant lui-même le but du K.O. peu après être entré en jeu (2-0, 71). L'Uruguayen Martin Caceres a posé la première pierre de ce précieux succès en marquant de la tête (57e). Tenu en échec par Catane 2-2, le Napoli a cédé du terrain dans la lutte pour la Ligue des champions.

Les Napolitains sont 4e à 3 pts de la Lazio Rome, vainqueur de Cagliari 1-0. Tout s'est joué en une minute. Un but de Modibo Diakité à la 88e minute a permis aux Romains de s'imposer. Au moment où le défenseur français s'élevait pour marquer, Naples était rejoint par Catane après avoir mené 2-0 ! La Lazio a été la seule à gagner dimanche, avec l'Atalanta Bergame contre Bologne (2-0) dans la rencontre de midi. Sinon toutes les autres rencontres se sont soldées par un match nul, ce qui n'arrange pas les affaires des trois derniers, Cesena, Novare et Lecce. Les deux derniers se sont neutralisés (0-0), et Cesena n'a pas remporté sa course poursuite contre Parme (2-2), où les deux équipes ont mené au score. Cesena, à 14 points de Parme, le premier non-relégable, est virtuellement condamné, et Novare (à 8 points) et Lecce (à 5 points) peuvent s'inquiéter.

 Allemagne - Le feu d'artifice de Dortmund

Le doute n'aura pas duré longtemps. Balayé 5-0 à l'aller, Cologne n'a pas pesé lourd non plus au retour face au Borussia Dortmund. Le leader de la Bundesliga s'est amusé en passant un 6-1 à l'une de ses meilleures victimes. Cologne n'a plus battu Dortmund depuis 2003. Dimanche, en clôture de la 27e journée, Cologne avait frappé très tôt par l'intermédiaire de Novakovic (13e). La réplique est venue de Pizczek (26e). Après, ce fût le déluge. Kawaga (47e, 80e), Lewandowski (52e), Gündogan (78e) et Perisic (84e) ont offert à un large succès au tenant du titre qui reprend cinq points d'avance sur le Bayern Munich, vainqueur samedi de Hanovre 2-1. Dortmund a montré qu'il ne voulait rien lâcher avant la réception du Bayern le 11 avril, annoncé la veille comme "le moment de vérité" par Uli Hoeness, un président bavarois "très confiant".

Auparavant, le champion en titre accueillera Stuttgart puis se rendra à Wolfsburg, deux équipes en verve dans la phase retour. Le Bayern, après son quart de finale aller de Ligue des Champions mercredi à Marseille, se rendra à Nuremberg puis recevra Augsbourg. Stuttgart, grâce à un but de Cacau, a lui battu Nuremberg (1-0) pour grimper à la 7e place et revenir dans la course aux  places européennes.

 Angleterre - Ben Arfa sur un nuage

Hatem Ben Arfa, auteur d'un but et de deux passes décisives, a été le grand artisan de la victoire de Newcastle sur le pelouse de West Bromwich Albion (1-3) lors de la 30e journée de Premier League. Le milieu offensif des Magpies a de plus été dans tous les bons coups de son équipe qui, grâce à ce succès, consolide sa 6e place au classement. Lundi, Manchester United, qui reçoit Fulham, aura l'occasion de prendre trois points d'avance en tête de ce classement sur Manchester City, tenu en échec dimanche par Stoke City (1-1).

 Espagne - Osasuna et Malaga s'élèvent

Bilbao et la Sociedad en milieu de tableau, les espoirs basques reposent sur Osasuna. Du côté de Pampelune, on assume et on se rapproche des places européennes sans faire de bruit. Grâce à sa victoire 2-0 à Levante, Osasuna pointe au 6e rang , à seulement trois points de la Ligue des champions. Valence dominé à Getafe samedi (3-1), Malaga est revenu à hauteur des Valencians en s'imposant à l'Espanyol 2-1. Un succès tardif signé Van Nistelrooy (75e) et Demichelis (77e). Battu 1-0 au Real Saragosse dans le temps additionnel (Apono 90e+5), l'Atletico Madrid est lui un peu à la traîne.