Equipe Danemark féminine
Les joueuses danoises | AFP - ADAM IHSE

La France jouera le Danemark ou l'Islande

Publié le , modifié le

Après les derniers matches du groupe B mercredi, l'équipe de France féminine en sait en peu plus sur la suite de son parcours à l'Euro de football, dont elle disputera les quarts de finale lundi contre le Danemark ou l'Islande. Premières de leur groupe après seulement deux matches joués, les filles de Bruno Bini savaient qu'elles affronteraient soit le troisième du groupe A soit le troisième du groupe B.

L'identité du premier, le Danemark, était connue depuis mardi. Mais  mercredi, l'Islande a assuré sa qualification en battant les Pays-Bas 1-0 et en  prenant la troisième place du groupe B. L'Islande est assurée de jouer les quarts de finale, mais ce n'est pas le  cas du Danemark, qui doit attendre les résultats jeudi du groupe C, celui de la  France, dont le troisième peut encore finir avec un meilleur total que les 2  points danois. Pour l'équipe de France, les choses restent encore assez floues. La seule  certitude est que si elle perd jeudi contre l'Angleterre à Linköping, elle  affrontera l'Islande en quarts de finale. En cas de nul ou de victoire contre l'Angleterre, son adversaire en quarts  dépendra du résultat de l'autre match du groupe entre la Russie et l'Espagne.

Que ce soit face à l'Islande (15e du classement Fifa) ou au Danemark (13e), la France partira clairement favorite de son quart de finale, forte de ses deux  4e places lors des deux derniers grands tournois internationaux (Mondial-2011  et JO-2012). Surtout, l'étonnante défaite de l'Allemagne mercredi contre la Norvège  (1-0) a complètement ouvert le tableau des Françaises. En cas de qualification  pour les demi-finales, elles tomberaient en effet soit sur la Norvège  (récemment battue 1-0 en préparation) soit sur le deuxième du groupe C, qu'elle  a donc remporté (Espagne, battue 1-0, Russie, battue 3-1, ou Angleterre). En revanche, une demi-finale explosive entre la Suède et l'Allemagne, les  deux autres grandes favorites du tournoi, est désormais possible.

AFP