La Fifa pourrait saisir la justice pour obtenir de Michel Platini le remboursement de 2 millions de francs suisses

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Platini UEFA
Michel Platini règle ses comptes avec l'UEFA | SEBASTIAN DERUNGS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Fifa va saisir la justice suisse pour obtenir le remboursement de 2 millions de francs suisses (1,84 millions d'euros). Cette sommes avait été versée de façon "indue" par l'ex-président de l'instance Sepp Blatter à Michel Platini en 2011, selon un document de la Fifa consulté mercredi par l'AFP. Ce versement avait valu aux deux hommes une suspension respectivement de six et quatre ans de toute activité liée au football et la justice suisse avait ouvert en septembre 2015 une procédure pénale visant Blatter et dans laquelle Platini avait le statut de témoin assisté.

Cette affaire se terminera-t-elle un jour ? Cela fait 8 ans qu'elle agite le monde du football. Et la Fifa ne semble en tout cas pas prête à l'abandonner. L'instance a jusqu'au 31 décembre pour saisir la justice pour réclamer les 2 millions de francs suisses qu'elle estime avoir indûment payé. Dans une résolution du 25 novembre la commission de gouvernance de la Fifa recommande à l'instance de saisir la justice suisse "pour obtenir le remboursement de l'argent versé de façon illégale par l'ancien président de la Fifa à l'ex-vice président de la Fifa". 

L'administration de la Fifa "a pris note de cette recommandation", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'instance. "La Fifa défendra ses droits et ses intérêts car ce sont les droits et les intérêts de ses fédérations membres. Nous avons le devoir de gérer les affaires financières de façon responsable et totalement transparente".

Harcèlement ou bon droit ?

Michel Platini, joint au téléphone par l'AFP, n'a pas souhaité réagir. Mais pour son avocat Vincent Solari, qui a réagi dans un courriel aux sollicitations de l'AFP, il s'agit d'une annonce dont "le seul but est de continuer à tenter de jeter le discrédit" sur Michel Platini. La démarche relève même "du harcèlement", selon l'avocat suisse. "La question est définitivement réglée suite à la décision rendue par le MPC en faveur de Monsieur Michel Platini, il y a maintenant presque deux ans (...) les prétentions de la FIFA sont totalement infondées", affirme l'avocat. L'ancien N.10 de l'équipe de France a d'ailleurs dépose une plainte pour "dénonciation calomnieuse" visant les responsables de la Fifa à l'origine de ces révélations. Cette plainte a été acceptée et transmise à la justice suisse, et suit actuellement son cours.

Pour Sepp Blatter, l'ancien président de la Fifa dont la suspension de 6 ans court toujours, joint au téléphone par l'AFP, "c'est une affaire réglée, je ne vois pas comment la Fifa peut saisir la justice". "Cela est passé dans les comptes de la Fifa, a été validé par la commission des Finances et lors du Congrès de 2011", a-t-il ajouté.

Pour ce paiement considéré comme "déloyal", la justice suisse avait ouvert en septembre 2015 une procédure pénale visant M. Blatter, à l'origine de ce paiement en 2011 à M. Platini, sans contrat écrit, pour un travail de conseiller achevé en 2002. M. Platini s'est lui toujours défendu de tout acte illégal. Depuis la fin de sa suspension, il laisse entendre qu'il veut désormais revenir dans le monde du football.

France tv sport francetvsport