La Fifa menace l'Irak

Publié le , modifié le

La Fédération internationale de football (Fifa) a menacé de suspendre de façon "immédiate et indéfinie" l'Irak, dont la Fédération tarde à organiser l'élection de ses dirigeants, dans une lettre dont l'AFP a obtenu une copie vendredi.

Dans ce courrier daté du 7 mai, signé par le secrétaire général de la Fifa  Jérôme Valcke et le patron de la Confédération asiatique de football (AFC) Dato  Alex Soosay, la Fifa prévient la Fédération irakienne (IFA) qu'elle pourrait  être suspendue si les élections prévues fin mai n'avaient pas lieu. "Sachez que, si l'IFA ne tient pas ses élections le 31 mai 2014 (sic),  alors le sujet sera transmis à l'instance compétente qui prendra les mesures  appropriées, qui peuvent inclure une suspension immédiate et indéfinie",  écrivent les deux dirigeants. La Fédération irakienne avait prévu initialement de renouveler son bureau,  ainsi que les postes de président et de vice-président, en janvier. Mais les  élections ont été repoussées au 20 avril, puis au 31 mai. L'actuel président de l'IFA, Najeh Hmoud, avait été nommé en 2011 à l'issue  d'une élection contestée par son opposant, Falah Hassan, soutenu officieusement  par le gouvernement.

AFP