FIFA logo
Le ciel s'assombrit au dessus de la FIFA | FABRICE COFFRINI / AFP

La Fifa "déterminée à collaborer avec les autorités"

Publié le , modifié le

La Fifa a indiqué jeudi être "déterminée à collaborer avec les autorités" après la mise à l'écart de son secrétaire général Jérôme Valcke, à la suite d'accusations de revente de billets au marché noir, relayées par la presse.

Selon le quotidien britannique Daily Mail, "le bureau du procureur suisse Michael Lauber a demandé à la Fifa d'avoir accès à tous les comptes de  courriers électroniques de Jérôme Valcke". Interrogée par l'AFP, la Fifa a répondu jeudi matin qu'elle était "déterminée à collaborer avec les autorités" sans donner plus de détails car  "il s'agit d'une procédure en cours". Relevé de ses fonctions jeudi dernier, M. Valcke, aurait, selon la presse  britannique, reçu des commissions dans le cadre d'une opération de revente sur  le marché noir de milliers de places lors de la dernière Coupe du monde au  Brésil, en 2014. Ces accusations se basent sur des courriers électroniques livrés à la  presse mercredi dernier par Benny Alon, ancien joueur professionnel israélien  et consultant pour la société JB Sports Marketing.

M. Valcke, via un communiqué de son avocat, a vigoureusement nié "les allégations fabriquées et outrageuses". En pleine tourmente judiciaire, le comité exécutif de la Fifa est réuni  jeudi et vendredi à Zurich. Son président démissionnaire, Joseph Blatter, qui ne s'est pas encore exprimé sur les conditions de l'éviction de son secrétaire général, donnera à  l'issue de cette réunion du gouvernement du foot mondial une conférence de presse très attendue, vendredi à 12h00 GMT.

AFP