La FIFA dépose une plainte concernant la mauvaise gestion de son projet de musée du football et met en cause Blatter

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Le siège de la Fifa
Le siège de la Fifa dans le brouillard | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La FIFA a annoncé, ce mardi, avoir déposé une plainte en Suisse, suspectant une mauvaise gestion de son ancien directoire dans la signature d’accords en lien avec son projet de musée du football. Un projet qui aurait coûté 500 millions de francs suisses (environ 460 millions d’euros) à l’instance, dont l’ancien président, Sepp Blatter, est mis en cause.

"Un demi milliard de francs suisses qui auraient pu servir au développement du football mondial". Dans un communiqué publié ce mardi, la FIFA pointe du doigt les 500 millions d’euros investis par l’administration précédente dans son projet de musée du football, qui a ouvert à Zurich en 2016. L’organisation y explique avoir déposé plainte auprès du procureur du canton de Zurich, disant avoir des preuves pour suspecter une "mauvaise gestion criminelle" de son ancienne direction, et "des entreprises désignées par cette dernière dans le cadre du projet".

Elle pointe du doigt un "engagement direct" de son ancien président, Joseph S. Blatter, dans cet accord. La FIFA affirme que "l’administration précédente a versé 140 millions de francs suisses pour rénover un bâtiment dont elle n’est pas propriétaire", et s’est engagée dans un accord de location à 360 millions de francs suisses, jusqu’en 2045, "dans des termes défavorables en comparaison des taux du marché standard". Réagissant à ces accusations, l'avocat de M. Blatter, Lorenz Erni, a indiqué à l'AFP que "les accusations sont sans fondement et niées avec véhémence".

"Un audit a révélé un large éventail de circonstances suspicieuses et d’erreurs de gestion, dont certaines pourraient être de nature criminelle et par conséquent, doivent faire l’objet d’investigations par des autorités compétentes", déclare Alasdair Bell, secrétaire général adjoint de la FIFA.

Musée menacé de fermeture, mais toujours ouvert

Le musée de la Fifa à Zurich, dont la construction avait été voulue par Sepp Blatter, président déchu et suspendu, avait été inauguré en février 2016 par l'actuel président Gianni Infantino, au lendemain de son élection. Mais fin octobre 2016, son directeur Stefan Jost avait quitté ses fonctions, à la suite de "divergences de vue quant à la stratégie future du musée du football", avait alors expliqué la Fifa. Moins d'un mois après, le musée était menacé de fermeture à cause des pertes financières, et celle-ci avait même été annoncée aux salariés. Le musée est finalement resté ouvert. 

Hortense Leblanc hortense_lblnc