FIFA logo
Le ciel s'assombrit au dessus de la FIFA | FABRICE COFFRINI / AFP

La FIFA annonce la remise de documents informatiques à la justice suisse

Publié le , modifié le

La FIFA a remis mercredi des documents informatiques à la justice suisse à sa demande, selon une porte-parole de l'instance internationale du football au centre d'un vaste scandale de corruption. La FIFA a "remis aujourd'hui comme prévu ces documents et données, qui étaient réclamés" par le ministère public de la confédération, a indiqué la porte-parole.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole du ministère public de la  confédération (MPC) a confirmé dans un courriel: "la FIFA a remis aujourd'hui  des documents et données informatiques saisis au Ministère public de la  Confédération". "Comme cela a déjà été communiqué, le MPC a ouvert une enquête criminelle  contre X", a-t-il ajouté. Aucune indication n'a été donnée par le MPC sur la nature des documents  saisis, s'il s'agit d'ordinateurs ou de données.

Selon la BBC, les documents ont été saisis dans des bureaux de la FIFA,  dont celui du président démissionnaire Joseph Blatter, du secrétaire général  Jérôme Valcke, et du directeur financier Markus Kattner. Le MPC a annoncé le 27 mai dernier, avoir saisi le même jour des  informations et des documents classés dans des systèmes informatiques à la FIFA. Le MPC avait ouvert une procédure pénale le 10 mars pour soupçon  d'irrégularités commises lors des attributions des Coupes du monde de football  de la FIFA 2018 et 2022. Le 18 novembre 2014, la FIFA avait déposé une plainte pénale contre X  auprès du Ministère public de la Confédération. La procédure suisse est par  conséquent dirigée contre X, la FIFA y participant en tant que lésée.

AFP