La FFF promet de nouvelles mesures pour aider le foot amateur et le foot féminin

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Le siège de la FFF, à Paris, dans le 15e arrondissement

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans un communiqué publié ce jeudi, la Fédération française de football a annoncé la mise en place d'un fonds de solidarité exceptionnel pour aider les secteurs les plus vulnérables du foot français, à savoir les amateurs et les femmes.

"Le Comité Exécutif de la Fédération française de Football a acté la mise en place d'un fonds de solidarité exceptionnel pour soutenir la reprise d'activités des clubs amateurs et faire face aux répercussions économiques de la crise du Covid-19 lors du démarrage de la saison 2020-2021". Ce jeudi, la FFF a annoncé l'ajout de nouvelles aides pour soutenir les secteurs les plus vulnérables du football français. Un total d'aides supplémentaires de 30 millions d'euros a été voté. L'instance se félicite de la nouvelle, précisant que pour la première fois le montant total des aides allouées au football amateur devrait dépasser les 100 millions d'euros sur une saison.

Des aides à destination des plus vulnérables

A travers son communiqué, la FFF promet de reverser 10€ de plus par licencié pour chaque club et également d'augmenter les aides à l'emploi et à la formation dans ces mêmes clubs (pour un total d'1.25 millions d'euros). D'un point de vue plus concret, une dotation de ballons, dont le coût total est estimé à 3 millions d'euros, devrait être redistribuée en faveur des clubs "les plus fragiles", en l'occurrence, ceux comptant moins de 100 licenciés. Une revalorisation des indemnités kilométriques, équivalent à un investissement de plus de 600 000 euros, est également prévue pour aider "l'ensemble des clubs nationaux".

Plus spécifiquement, les clubs de National 2 et 3 ainsi que les clubs de D1 Futsal verront une revalorisation de leur licence pour un total de plus de 870 000 euros. Le football pratiqué par les femmes est également concerné par ce fonds de solidarité exceptionnel, qui prévoit notamment une enveloppe supplémentaire de 6 millions d'euros pour aider les clubs de D1 féminine. Une revalorisation des indemnités liées à la Coupe de France féminine à hauteur de 400 000 euros est également mentionnée. Enfin, la FFF promet une aide de 5000 euros à destination de chaque club de D2 féminine.