L'entrée du tunnel menant aux vestiaires (MMArena, Le Mans)
. | Xavier Richard

La FFF ferme sur le dossier du Mans

Publié le , modifié le

La Fédération Française de football a fait savoir qu'elle maintiendrait sa décision concernant la relégation de l'équipe du Mans en CFA, ce que déplorent les dirigeants manceaux qui reprochent précisément à la FFF de rester "campée sur ses positions" à l'issue de l'audition mercredi devant le le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Le club sarthois, placé en redressement judiciaire depuis le 27 août et qui n'a toujours pas disputé le moindre match officiel cette saison, a été auditionné par le CNOSF, dont il avait demandé la conciliation après la décision de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), vendredi dernier, de le reléguer en CFA en raison de son passif (14,4 Millions d'euros). De son côté, Le Mans souhaite évoluer en National, où il a été sportivement relégué en mai dernier, afin de garder son statut professionnel.

"La FFF nous avait indiqué 5 points du dossier que nous devions rectifier. Seule une de ces conditions n'est, pour elle, toujours pas remplie. Cela concerne la subvention émanant de la mairie du Mans que la Fédération considère encore incertaine", a déclaré l'avocate du club. Cette subvention d'1 million d'euros, ainsi qu'une participation au paiement du loyer de la MMArena, le stade où évolue le club mais qui est exploité par une filiale de Vinci, doit être votée jeudi lors du conseil municipal. Le CNOSF pourrait donc rendre son avis, consultatif, une fois cette s ubvention votée, la décision finale revenant ensuite au comité exécutif de la FFF.

Si celui-ci décidait malgré tout de maintenir Le Mans FC en CFA, le club pourrait de nouveau faire appel devant le tribunal administratif.

Christian Grégoire