Lionel Messi Aguero Rojo Argentine
Lionel Messi félicité par ses coéquipiers Sergio Agüero et Marcos Rojo | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La fédération argentine de football croule sous les dettes

Publié le , modifié le

La Fédération argentine de football (AFA) a quelque 30 millions d'euros de dettes (33 millions de dollars), a révélé mardi le président du Comité de normalisation créée par la Fifa pour gérer la crise sans précédent au sommet du football local. L'AFA a des "dettes de 30 millions d'euros. Les clubs lui doivent aussi quelque 66 millions d'euros (74 millions de dollars). Nous le savions, maintenant nous devons trouver une solution", a déclaré Armando Pérez, désigné par la Fifa pour remettre sur les rails une fédération dans la tourmente.

Le Comité de normalisation qu'il préside est chargé de gérer les affaires courantes de l'AFA et d'organiser, d'ici le 30 juin 2017, des élections pour lui trouver un nouveau chef. Alors que le Championnat de première division n'est pas assuré de débuter à la date prévue du 26 août, l'AFA vit la pire crise de son histoire, entre la démission du sélectionneur Gerardo Martino (auquel l'AFA doit huit mois de salaire), la grève des arbitres, et la volonté des "gros" clubs de créer une ligue professionnelle à l'intérieur de l'AFA, qui organiserait les compétitions comme cela se fait en Europe.

Comme si cela ne suffisait pas, l'Argentine s'est fait piteusement éliminée dès la phase de poules aux Jeux de Rio, après un match nul sans gloire contre le Honduras. Et l'épisode de la retraite internationale de la star Lionel Messi, qui a finalement décidé de poursuivre l'aventure, n'a pas contribué à la sérénité. "Nous devons assainir l'AFA. Nous sommes au coeur du problème, nous gérons mal. L'argent se dilapide. Aujourd'hui, nous comptons sur l'argent de Football pour Tous", un programme de financement de la fédération par le gouvernement actuellement à l'arrêt, a déclaré Pérez.

AFP