La Fédération anglaise ne veut pas d'un "mercenaire" comme sélectionneur

La Fédération anglaise ne veut pas d'un "mercenaire" comme sélectionneur

Publié le , modifié le

Le directeur général de la Fédération anglaise de football (FA) Martin Glenn a promis mercredi que le nouveau sélectionneur de l'Angleterre ne serait "pas un mercenaire engagé sur le court terme", mais un technicien capable de "construire un modèle efficace".

Éliminée piteusement dès les huitièmes de finale de l'Euro 2016 par l'Islande (1-2), au terme d'un premier tour laborieux, l'Angleterre se cherche un nouveau sélectionneur après le départ de Roy Hogdson. "Nous ne voulons pas d'un mercenaire engagé sur le court terme, quelqu'un qui fasse le job pour seulement quelques années. Je veux quelqu'un qui vienne pour vraiment travailler avec l'équipe nationale A mais aussi avec les moins de 16, les moins de 17 et les moins de 18 et construire quelque chose avec eux", a déclaré Martin Glenn. "Nous cherchons quelqu'un qui fasse du bon boulot avec l'équipe nationale mais qui s'assure aussi le développement des équipes de jeunes pour construire un modèle efficace", a-t-il ajouté.

Parmi les différents profils envisagés par la FA, Sam Allardyce, actuellement entraîneur de Sunderland, et Steve Bruce, en poste à Hull City, font figure de favoris. L'Allemand Jürgen Klinsmann, sélectionneur des Etats-Unis, et Eddie Howe, entraîneur de Bournemouth, seraient aussi sur la liste de la Fédération alors que le nom d'Arsène Wenger revient également depuis quelques jours. "Nous progressons et nous savons ce que nous voulons. Nous sommes plutôt encouragés par ce que nous avons vu jusqu'à présent. C'est le sélectionneur de l'Angleterre, on ne peut pas se tromper et il faut que nous soyons sûrs de nous. Je ne peux pas être plus précis sur le timing, il faut qu'on fasse le bon choix".

AFP