La FDSEA ne veut pas du PSG sur les terres agricoles de Poissy

Publié le , modifié le

La fédération départementale des agriculteurs d'Ile-de-France s'oppose au choix de Poissy parmi les cinq possibles pour le futur centre d'entraînement du Paris SG, arguant qu'il contribuerait au grignotage des terres agricoles. Le terrain visé, 80 hectares environ dans cette commune des Yvelines, "à l'interface de la vallée de la Seine et de la plaine de Versailles, a toujours eu une vocation agricole, confirmée par les documents d'urbanisme", écrit la FDSEA.