Cannes joie coupe 2014
L'AS Cannes, qui avait sorti St-Etienne en Coupe de France l'hiver dernier, se retrouve en DHR | JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

La DNCG précipite Cannes dans le gouffre

Publié le , modifié le

Qu'il est loin le temps où l'AS Cannes brillait sur les terrains de l'élite après avoir révélé Zinedine Zidane et Patrick Vieira. Suite au décès de son propriétaire Saïd Fakhri en début d'année, le club azuréen n'a plus aucun moyen pour faire face à son déficit. Suite à son passage devant la DNCG le 11 juin dernier, le club vient d'être exclu des championnats nationaux et renvoyé en DHR.

Après avoir connu le plus haut niveau et même une épopée européenne au  début des années 90 sous l'ère Luis Fernandez, le club ne s'est jamais relevé  de sa descente en National au terme de la saison 2001. Avec le rachat du club par Saïd Fakhri en janvier 2009, un riche homme  d'affaires franco-libanais installé au Sénégal, le club formateur de Zinedine  Zidane et Patrick Vieira pensait pourtant avoir trouvé la solution financière à  tous ses précédents maux. Mais après avoir échoué par deux fois à retrouver la L2, les nouveaux  dirigeants cannois ne sont jamais parvenus à redonner au club de la Croisette  son lustre d'antan. Ils auront même poussé l'AS Cannes à l'étage inférieur (CFA).

Le décès brutal de Saïd Fakhri en début d'année n'a fait que précipiter le  club dans un gouffre financier évalué à plus de 20 millions d'euros en cinq ans  et une dette approximative de près de 2 millions d'euros. Malgré des  négociations engagées depuis deux ans, avec d'éventuels repreneurs, Ziad  Fakhri, le président du club n'a pas été en mesure de présenter un dossier  suffisamment solide lors du second passage devant la DNCG pour éviter un  inévitable dépôt de bilan du club azuréen.