La dépouille de Diego Maradona arrive au palais présidentiel pour la veillée funèbre

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Le peuple argentin pleure Diego Maradona et lui rend hommage devant le palais présidentiel à Buenos Aires
Le peuple argentin pleure Diego Maradona et lui rend hommage devant le palais présidentiel à Buenos Aires | Fernando Gens/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le peuple argentin va pouvoir assister à une veillée funèbre après le décès de l'idole Diego Maradona mercredi. Le cercueil de la légende du football est arrivé tard dans la soirée au palais présidentiel à Buenos Aires, sous lourde escorte de sécurité. De nombreuses personnes attendaient déjà de pouvoir se recueillir devant la Casa Rosada, alors que cette veillée durera toute la journée dans la capitale argentine, plongée dans trois jours de deuil national.

Le cercueil contenant le corps de Diego Maradona, légende du football décédée mercredi, est arrivé au palais présidentiel argentin à Buenos Aires où se tiendra la veillée funèbre, selon les images des chaînes sportives TyC et ESPN. Le cercueil était transporté dans une ambulance accompagnée d'un important dispositif de sécurité, a constaté l'AFP.

Des centaines de personnes faisaient déjà la queue devant le palais présidentiel (Casa Rosada) pour pouvoir prendre congé du champion du monde 1986, mort à 60 ans d'une crise cardiaque. La veillée funèbre pour le grand public se déroulera jeudi de 6h00 à 16h00 locales (de 10h00 à 20h00, heure de Paris), a indiqué un communiqué de la présidence.

L'ex-épouse de l'idole, Claudia Villafañe, et leurs deux filles Dalma et Gianinna, s'étaient rendues à la Casa Rosada peu avant minuit.

A leur suite sont arrivés le président de la Fédération argentine de football (AFA), Claudio Tapia, et des joueurs en activité ou retraités, notamment des coéquipiers de Maradona de l'épopée de la Coupe du monde 1986, remportée par l'Albiceleste au Mexique. Ces personnes ont été conviées pour prendre congé de manière privée, avant l'ouverture au public.

Le président argentin Alberto Fernandez a décrété trois jours de deuil national. Le décès de Maradona s'est produit à mercredi à midi, d'une crise cardiaque, à son domicile de la banlieue nord de Buenos Aires.

AFP