La Coupe du monde a perdu son créateur

La Coupe du monde a perdu son créateur

Publié le , modifié le

Le créateur et designer italien Silvio Gazzaniga est mort la nuit dernière à l'(âgre de 95 ans. S'il n'était pas connu du grand public, son oeuvre, elle l'était de millions de passionnés de football. C'est lui qui avait dessiné et créé le nouveau trophée de la coupe du monde, remis pour la première fois en 1974.

Dessiné par Jules Rimet, le trophée original de la coupe du monde a été remis jusqu’au Mondial 1970. Après trois victoires, le Brésil de Pelé obtient cette année-là le droit de garder la coupe définitivement. Pour la 10e édition en 1974, la FIFA commande donc un nouveau trophée. 53 maquettes seront soumises et c’est finalement la proposition du sculpteur Gazzaniga qui sera retenue. La statuette de 36,5 centimètres de haut, composée de cinq kilos d’or 18 carats, repose sur une base de malachite, un minerai. 

L'oeuvre d'une vie

Tous les quatre ans, l'équipe de football sacrée championne du monde a l'honneur de le soulever. Avec cet objet de 6,175 kg composé d'or pur à 75%, l'orfèvre italien a créé plus qu'un trophée: une véritable légende. Et même s'il a aussi travaillé à l'élaboration de la Coupe de l'UEFA et de la Supercoupe de l'UEFA, c'est sans conteste celle qui a succédé à la  la Coupe Jules-Rimet qui restera l'oeuvre de la vie de Silvio Gazzaniga. 

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, lui a rendu hommage : "Il est à l'origine d'un trophée qui est le plus bel emblème dont pouvait rêver la Fifa." Champion du monde en 1994 et 2002, l'ancien international brésilien Cafu a lui aussi salué la mémoire de l'artiste : "Silvio Gazzaniga a dessiné le trophée qui m'a donné le plus de fierté dans toute ma carrière sportive."

Christian Grégoire