Lotta Schelin est félicitée par ses coéquipières lyonnaises après avoir inscrit le second but de l'OL face à Montpellier, en finale de la Coupe de France féminine.
Lotta Schelin est félicitée par ses coéquipières lyonnaises | AFP / PHILIPPE HUGUEN

La Coupe de France féminine reste à Lyon

Publié le , modifié le

En dominant Montpellier (2-1) samedi soir, à Calais, les Lyonnaises ont remporté leur septième Coupe de France, la quatrième consécutive. Jackobsson a pourtant ouvert la marque pour les Héraultaises à la demi-heure de jeu. Mais Ada Hegerberg puis Lotta Schelin ont relancé l'OL. Le club de Jean-Michel Aulas réalise ainsi le doublé après avoir décroché un neuvième titre de champion de France d'affilée, il y a deux semaines.

Rien n'a été simple toutefois pour les Lyonnaises, qui ont été cueillies à froid par des Montpelliéraines mieux entrées dans la rencontre, avec un but de Jakobsson à la 27e minute (0-1). Revenu avec de meilleures intentions en seconde période, Lyon a vite égalisé par Hegerberg, bien servie par un centre de Thomis qui venait d'entrer en jeu (1-1, 47e).

Ce but a relancé le match, mais c'est Montpellier - déjà battu en 2012 en finale par les Gones (2-1) - qui a longtemps poussé pour reprendre l'avantage. Jusqu'à ce que l'OL force son destin à la 78e minute sur une action  similaire au premier but, avec un nouveau centre de Thomis, repris victorieusement par Schelin (2-1, 78e).