La Coupe d'Afrique des Nations 2021 repoussée d'un an, en 2022

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
La Coupe d'Afrique des Nations, remportée par l'Algérie en 2019
La Coupe d'Afrique des Nations, remportée par l'Algérie en 2019 | AFP

Initialement prévue du 9 janvier au 6 février prochain au Cameroun, la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2021 est repoussée d'un an. Après une réunion en visioconférence ce mardi, le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la nouvelle lors d'une conférence de presse virtuelle. Comme l'Euro et la Copa América avant elle, la CAN va être repoussée d'un an et se déroulera finalement au début de l'année 2022. L'Algérie, qui a remporté la dernière CAN à l'été 2019, va rester tenante du titre un an de plus.

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) ne fera donc pas exception. Après l'Euro et la Copa America, deux compétitions prévues à l'été 2020 et qui se dérouleront finalement en 2021, l'édition 2021 de la CAN, qui devait avoir lieu du 9 janvier au 6 février prochain au Cameroun, est repoussée d'un an. Elle se déroulera finalement début 2022, toujours au Cameroun. Après une réunion en visioconférence ce mardi, le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la nouvelle. "Une décision prise dans l'intérêt de notre football", a déclaré Ahmad Ahmad, président de la CAF, lors d'une conférence de presse virtuelle.

La CAF a invoqué des raisons logistiques pour repousser l'édition 2020 de cette compétition qui regroupe tous les pays d'Afrique, alors que l'épidémie de Covid-19 frappe de plus en plus sévèrement le continent africain. Le 11 juin dernier, l'Afrique a officiellement dépassé les 200 000 cas de coronavirus, et la propagation y est de plus en plus rapide. "Nous devons rester vigilants", a déclaré Ahmad Ahmad, président de la CAF lors de la conférence de presse virtuelle, insistant sur le besoin de "protéger les sportifs, les officiels, les personnels des clubs et des fédérations, et du public". La CAF a donc décidé de repousser l'édition 2020 de la CAN, notamment en raison de l'incertitude qui entoure le reste des qualifications pour la compétition. En effet, chaque équipe doit encore jouer quatre matches pour déterminer quels seront les participants à la CAN. Un calendrier difficile à mettre en œuvre en raison des questions soulevées par la pandémie.

Le CHAN déplacé aux dates de la CAN

La 33e édition de la CAN va donc se dérouler en 2022, la même année que la Coupe du monde. L'Algérie va rester tenante du titre une année de plus après avoir remporté la CAN à l'été 2019, en finale contre le Sénégal (1-0). Pour le Cameroun, c'est un nouveau coup dur. Le pays d’Afrique centrale devait initialement accueillir la CAN 2019, mais l’organisation lui avait été retirée en raison de retard sur les travaux de construction des stades. Cette fois, c’est en raison du coronavirus que le Cameroun devra encore patienter avant d’accueillir sa deuxième CAN, après celle de 1972. Mais le pays accueillera bien le Championnat d'Afrique des nations (la CAN mais pour les joueurs évoluant sur le continent), prévu en avril dernier et repoussé en raison de l'épidémie. Le CHAN aura donc lieu aux dates prévues pour la CAN 2020, entre le 9 janvier et le 6 février au Cameroun, "comme une forme de test", a ainsi déclaré Ahmad Ahmad lors de la conférence de presse virtuelle.

à voir aussi Face à l'épidémie de Covid-19, le sport africain dans le creux de la vague Face à l'épidémie de Covid-19, le sport africain dans le creux de la vague

L'édition 2020 de la CAN féminine, qui devait se dérouler en décembre prochain, a en revanche été annulée, mais la création en 2021 d'une Ligue des champions africaine féminine a été annoncée : "Cette décision est un message fort envoyé aux femmes africaines. C'est une décision historique, il faut rattraper le temps perdu", a expliqué Ahmad Ahmad. Le président de la CAF a également fait un point sur les compétitions continentales : les deux demi-finales de la Ligue des champions et de la Coupe de la confédération (équivalent de la Ligue Europa) se joueront dans une seule et même ville et sur une seule rencontre avant que les finales se jouent au même endroit pour "faciliter l'organisation", a souligné Ahmad Ahmad avant de préciser que ces compétitions "devraient se terminer en septembre".