MU City cup 012012
Les Red Devils ont le sourire | AFP

La chance du côté de MU

Publié le , modifié le

Humilié 1-6 par City le 23 octobre dernier en championnat, Manchester United a certes pris sa revanche face à son voisin en remportant 3-2 le match phare du troisième tour de la Cup. Mais les Red Devils qui menaient 3-0 à la pause et à 11 contre 10, ont bien failli connaître une nouvelle grosse désillusion face à leurs grands rivaux...

Rooney plaçait la tête et après avoir heurté la barre, le cuir entrait bel et bien dans le filet, provoquant l’hystérie sur le banc des Red Devils, Sir Alex Ferguson en tête. Menant 1-0 au bout de dix minutes, les coéquipiers de Patrice Evra sentaient le poids de la cinglante défaite du début de saison (1-6 à Old Trafford) s’en aller doucement. Et ils étaient d’autant plus soulagés que deux minutes plus tard, Kompany taclait les deux pieds en avant sur Nanni -sans pour autant toucher le joueur- et se faisait exclure par l’arbitre M. Foy. Véritable tournant du match, cette expulsion permettait à MU de doubler la mise sur une superbe volée de Welbeck à la demi-heure de jeu (0-2, 30e). A l’Etihad Stadium, les supporteurs des Rouges et Blancs donnaient plus que jamais de la voix, et à six minutes de la pause, sur un nouveau tacle irrégulier cette fois signé Kolarov dans la surface, obligeait l’arbitre à signaler un pénalty. Rooney se chargeait de le transformer, mais Pantilimon détournait et l’attaquant vedette de MU devait reprendre de la tête pour finalement trouver le chemin des filets (0-3, 39e).

Une période chacun

Menant de trois buts à la pause et à onze contre dix, on voyait mal comment les hommes de Roberto Mancini pouvaient inverser la tendance. Mais en matière de ballon rond, tout est possible ou presque. La réduction du score de Koralov –à l’origine du pénalty- sur un coup franc de 25 mètres, trois minutes après le retour des vestiaires, a d’abord redonné un peu de dignité aux Citizens. Les ajustements tactiques de Mancini, avec notamment les remplacements de Silva et Johnson redonnaient une certaine assise à cette équipe de City, et c’était au tour de Scholes de sortir de sa retraite et de donner un coup de main à son équipe de cœur. Mais le joueur de 37 ans n’a pas pu empêcher ses adversaires de marquer un deuxième but seulement quatre minutes après son entrée sur le terrain, et Agüero qui s’y reprenait à deux fois pour tromper Lindegaard (2-3, 64e). C’était au tour des supporteurs de City de s’époumoner, car le vent avait clairement tourné lors de cette deuxième période. Conscients que la situation leur échappait, les Red Devils tentaient de poser le jeu. Logiquement, la formation de Mancini tentait le tout pour le tout dans les dernières minutes à l'image d'un nouveau gros coup franc de Kolarov (92e), mais malgré quelques occasions devant le but adverse, elle devait s’incliner avec toutefois la satisfaction d’avoir inscrit deux buts en infériorité numérique.

Résultats de dimanche en Cup

Manchester City - Manchester United 2 - 3
Chelsea - Portsmouth (D2) 4 - 0
Peterborough (D2) - Sunderland 0 - 2

Programme des 16e de finale

Brighton and Hove (D2) ou Wrexham (D5) - Newcastle
Sunderland - Middlesbrough (D2)
Dagenham and Redbridge (D4) ou Millwall (D2) - Southampton (D2)
Hull (D2) - Crawley (D4)
Milton Keynes (D3)  - Chelsea
West Bromwich - Norwich
Blackpool (D2) - Sheffield Wednesday (D3)
Arsenal ou Leeds (D2) - Aston Villa
Stevenage (D3) - Notts County (D3)
Watford (D2) - Tottenham
Liverpool - Manchester United
Derby (D2) - Stoke
Everton - Fulham
Macclesfield (D4) ou Bolton - Swansea
Sheffield United (D3) - Birmingham (D2) ou Wolverhampton
Nottingham Forest (D2) ou Leicester (D2) - Swindon (D4)

Romain Bonte