La CAF envisage de supprimer la limite d'âge pour ses dirigeants

Publié le , modifié le

La Confédération africaine de football (CAF) envisage de supprimer la limite d'âge pour ses dirigeants, ce qui pourrait permettre à l'actuel président Issa Hayatou de briguer un nouveau mandat en 2017, a affirmé un responsable ghanéen à Malabo.

"La Fifa n'a plus de limite d'âge pour les membres de son comité, la CAF  souhaite ainsi aligner son règlement" sur celui de la Fifa, a expliqué lundi  Kwesi Nyantaki, membre ghanéen du comité exécutif de la CAF. Jusqu'à présent, le règlement de la CAF interdit à une personne de plus de  70 ans de se porter candidat pour devenur membre du comité exécutif. La proposition de supprimer cette limite d'âge sera présenté au prochain  congrès de la CAF au Caire, les 7 et 8 avril. Le Camerounais Issa Hayatou, 68 ans, est à la tête de la CAF depuis 1987.  Il a été élu en 2013 pour un septième mandat consécutif. La règle de la limite  d'âge lui barrerait la route d'un huitième mandat en 2017.