Jouanno ne veut pas la tête de Blanc

Publié le

La ministre des Sports, Chantal Jouanno, a voulu préciser ses différentes prises de position dans l'affaire des quotas qui secoue la FFF: "Je n'ai jamais demandé la tête de Laurent Blanc. Jamais de la vie! Je n'ai aucun pouvoir sur sa nomination ni sur ses choix. Le DTN relève de mon choix, pas le sélectionneur. François Blaquart a par ailleurs été suspendu à titre conservatoire, notamment pour qu'il échappe aux pressions."