Joao Havelange
Joao Havelange | FABIO MOTTA - AGE - AGÊNCIA ESTADO

Joao Havelange, ex-président de la Fifa, est mort

Publié le , modifié le

L'ex-président de la Fifa, Joao Havelange, est décédé à 100 ans à Rio, où se déroulent actuellement les Jeux Olympiques. Havelange avait présidé la plus haute instance du football mondial de 1974 à 1998 avant de passer le relais à Joseph Blatter. Il avait été hospitalisé à plusieurs reprises pour des problèmes pulmonaires. Egalement membre du Coimité international olympique de 1963 à 2011, il avait contribué à obtenir l'organisation du Mondial de football 2014 et celle de ces JO pour son pays.

"L'hôpital Samaritano (Botafogo, zone sud de Rio) indique que l'ex-président de la Fifa Joao Havelange est décédé mardi matin. L'établissement se solidarise avec les proches et les amis du dirigeant sportif", a ajouté un communiqué envoyé par l'hôpital qui ne précise pas les causes du décès. En juillet, il avait été interné dans ce même hôpital, en raison d'une pneumonie et ne sortait pratiquement plus de chez lui.
Président de la Fifa de 1974 à 1998, Havelange a fait entrer l'institution dans une nouvelle dimension. La direction du foot mondial est ainsi devenue une machine à cash et la Coupe du monde s'est ouverte à de nouveaux territoires (Etats-Unis et duo Japon-Corée du Sud), passant de 16 à 32 équipes.

Accusé de gouverner par clientélisme, l'ancien membre de l'équipe olympique brésilienne de natation et de water-polo a été rattrapé par les affaires et a dû abandonner son siège au CIO en 2011, avant de démissionner de ses fonctions de président d'honneur de la Fifa en 2013, sur fond de scandales de corruption. Le Brésilien fut le mentor de Joseph Blatter, le bras droit qui lui a succédé de 1998 à 2015. Un proche décrivait deux hommes unis par une "relation père-fils". Récemment, ils s'appelaient encore chaque semaine au téléphone.