JO-2012: l'avenir du Stade olympique incertain après l'échec de West Ham

Publié le , modifié le

L'avenir du Stade olympique de Londres est incertain après la décision mardi du gouvernement britannique d'annuler la concession accordée le 11 février à l'arrondissement londonien de Newham en partenariat avec le club de football de West Ham. L'arrondissement de Newham s'est retiré du projet face aux incertitudes juridiques qui s'accumulaient, a indiqué le ministre des Sports britannique, Hugh Robertson, selon qui "il était alors préférable de tout arrêter".

Le club de West Ham a précisé mardi qu'il était toujours candidat à l'occupation du stade olympique. Selon son projet initial, le stade devait être modifié, pour que sa capacité soit portée de 80.000 à 60.000 places, tout en conservant la piste d'athlétisme. Le projet concurrent de Tottenham consistait à démolir le stade Olympique pour le remplacer par un stade entièrement consacré au football tout en rénovant la Crystal Palace Park du sud de Londres afin d'en faire un stade d'athlétisme. La décision du gouvernement britannique a été accueillie positivement par la Fédération anglaise d'athlétisme, qui entend utiliser le stade olympique pour briguer l'organisation des Mondiaux d'athlétisme 2007.