Gennaro Gattuso sur le banc de l'AC Milan
Gennaro Gattuso, toujours très actif sur le banc de l'AC Milan | Ben STANSALL / AFP

Sur le bord du terrain ou en conférence de presse, Gennaro Gattuso est toujours aussi explosif

Publié le , modifié le

Connu pour son caractère bien trempé sur le terrain, Gennaro Gattuso n’a pas perdu de sa fougue depuis qu’il est passé sur le banc de touche de l'AC Milan. L’ancien milieu de terrain milanais est toujours aussi bouillant lorsqu’il s’agit de diriger ses hommes.

Un derby contre l’Inter, de l’enjeu (recoller à la 4e place, qualificative pour la Ligue des champions) et Gennaro Gattuso comme entraîneur : le mélange parfait pour une conférence de presse animée. L’entraîneur de l’AC Milan n’a pas manqué l’opportunité, mardi. Mais pas question d’invectiver ses troupes ou les futurs adversaires. C’est un journaliste italien qui en a pris pour son grade. Souhaitant revenir sur la défaite des Rossoneri contre la Juventus (3-1), il demande à Gattuso : "Et si la frappe d’Hakan Calhanoglu était rentrée au lieu de taper la transversale?". La réponse est… imagée, avec toute la finesse qui caractérise l’ancien international italien : « Et si mon grand-père en avait eu trois, ç'aurait été un flipper. » Limpide.

Coup de pression contre Donnarumma

Mais, forcément, le double vainqueur du Scudetto n’en est pas à son coup d’essai. Le 12 décembre dernier, c’est le jeune gardien milanais, Gianluigi Donnarumma, qui a subi la colère de son coach. Pendant la rencontre contre Bologne (victoire 2-1), Gattuso s’en est violemment pris à son portier : "Fais ce que je te dis ou je te détruis cette semaine." Le tort du jeune joueur de 18 ans ? Avoir hésité à lancer une attaque.

Gianluigi Donnarumma et Gennaro Gattuso
Gianluigi Donnarumma et Gennaro Gattuso © EPA/DANIEL DAL ZENNARO

« Avec les c******* et le cœur ! »

L’ancienne gloire lombarde s’est aussi distinguée sur un banc de touche, mais loin de San Siro. Entraîneur de l’OFI Crète (de juin à octobre 2014) dans le championnat Grec, il s’était violemment emporté contre ses détracteurs. Malgré la victoire de son équipe contre Atromitos (1-0), Gattuso se lâche : « Je veux que mes joueurs jouent avec leurs c******* et le cœur ! […] Les joueurs ne jouent pas avec nous parce que nous ne payons pas les salaires ? Va te faire f***** ! » Poétique.

Si on connaissait le tempérament de Ringhio sur le terrain, sur un banc de touche, c’est à peu près la même chose. A la tête de l’AC Pise (2015-2017), il craque en plein match et gifle… son adjoint ! Tout ça pour récupérer un chronomètre. Ahurissant.

Le caractère de Gennaro Gattuso a fait sa réputation et forgé son respect sur un terrain. Reste à savoir si la recette sera aussi efficace sur un banc de touche.

Maxime Gil @gil_maxime_34