Serie A : Une saison "très particulière" pour Leonardo Bonucci après le titre de la Juventus Turin

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Bonucci est à Milan

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au terme d'une rude saison, la Juventus Turin a une nouvelle fois été titrée, son 9e scudetti en 10 ans. Après la victoire face à la Sampdoria, son capitaine Leonardo Bonucci et son entraîneur Maurizio Sarri sont revenus sur cet exploit.

Après une saison compliquée sur le terrain mais aussi en dehors avec l'interruption en raison du Covid-19 et un 9e titre d'affilée en Serie A, la Juventus Turin a connu une année particulière. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir son capitaine Leonardo Bonucci au micro de Sky. "On a commencé un nouveau parcours, avec une nouvelle philosophie. On a eu beaucoup de difficultés mais on a tout donné à chaque match, même si on a eu des passages à vide. Ça a été une saison très particulière. Ça a été difficile pour tous, et pour nous aussi, de redémarrer après l'interruption".

L'ancien Milanais en a aussi profité pour faire part de son sentiment vis à vis de Sarri tout en louant l'esprit de son équipe. "On l'a voulu, on a souffert. Je n'ai pas de mots. On a tout donné pour offrir des satisfactions, à nous, au club, aux tifosi, à ceux aussi qui nous ont quittés et qui nous ont soutenus d'en haut. Ça a été dur, ça a été une année intense. On a parfois eu du mal à interpréter la philosophie voulue par l'entraîneur mais on a toujours été une équipe."

à voir aussi Serie A : Cristiano Ronaldo offre le 36e titre de son histoire à la Juventus Turin face à la Sampdoria Gênes Serie A : Cristiano Ronaldo offre le 36e titre de son histoire à la Juventus Turin face à la Sampdoria Gênes

Un titre à la "saveur forte"

De son côté, Maurizio Sarri est revenu à sa manière sur ce titre durement acquis. "Ça a une saveur forte. Gagner est dur et ce club gagne depuis tant d'années. Chaque année c'est plus dur. Il n'y a rien d'acquis dans le sport et ça n'est pas facile de rester à ce niveau. Ç'a été une saison très dure, très longue, particulière. Réussir à être champions à deux journées de la fin, c'est le grand mérite du groupe. Cristiano et Dybala font la différence. Ce scudetto est en grande partie grâce à eux. Mais il y a tout le club. Je leur ai dit 'si vous gagnez avec moi qui n'ai jamais rien gagné, c'est que vous êtes vraiment forts".

AFP