Serie A : pourquoi il ne faut pas rater AC Milan-Inter, le derby della Madonnina

Publié le , modifié le

Auteur·e : Charlotte Diry
Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku, tête contre tête, lors du derby de Milan le 26 janvier 2021
Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku, tête contre tête, lors du derby de Milan le 26 janvier 2021. | ALESSIO MORGESE / DPPI VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C’est le match choc de cette 23e journée de Serie A. L'AC Milan reçoit l’Inter pour le mythique derby della Madonnina. Plus qu'une rivalité historique, cet affrontement sera un vrai choc de haut de tableau, dimanche 21 février. Un seul point sépare les deux équipes, en lutte pour la première place.

La température monte dans la capitale lombarde, entre supporters de l'Inter et de l'AC Milan. Et pour cause : le derby della Madonnina approche à grands pas. Si le stade sera vide, dimanche 21 février, l'AC Milan a souhaité impliquer malgré tout ses fans en lançant l'opération "Derby Together". Objectif : remplir virtuellement San Siro de supporters Rossoneri. Côté Inter, la Curva Nord a également appelé à la mobilisation : les ultras interistes veulent colorer la ville de noir et bleu, leurs couleurs historiques. Si la rencontre est déjà lancée dans la ville, le match, lui, s'annonce particulièrement attrayant cette année. Et ce pour trois raisons.

• Parce que les deux premiers de la Serie A s’affrontent 

Les deux formations lombardes sont au coude-à-coude en vue du titre cette saison. Disposant d'une avance confortable sur leurs poursuivants (la Roma est à sept points du leader interiste) ce match au sommet pourrait désigner le futur champion d'Italie. L'AC Milan, leader du classement dès la quatrième journée de championnat, a cédé sa place à son rival lors de la 22e journée. Avec seulement un point de retard, les hommes de Stefano Pioli ont bien l'intention de s'imposer afin de reprendre les commandes. Mais aussi de confirmer leur domination locale, eux qui avaient remporté le match aller 2-1. Une sacrée performance à l'époque, puisque les Nerazzurri n'avaient pas connu de défaite (cinq victoires, trois nuls) depuis le 31 janvier 2016 lors du derby milanais en championnat.

• Parce qu’il y aura un nouveau face-à-face Ibrahimovic-Lukaku

Ibrahimovic-Lukaku sera le match dans le match. Grands, puissants, les deux attaquants empilent les buts cette saison. 14 pour l'ancien du PSG, 16 pour son rival interiste. Surtout, leur dernière confrontation en Coupe d'Italie (victoire de l'Inter 2-1) a fait des étincelles. Une provocation de l'attaquant suédois envers son ancien coéquipier à Manchester United avait échauffé les esprits. Réglée front contre front, l'altercation avait valu à chacun un avertissement juste avant leur retour aux vestiaires. Message non reçu par Ibrahimovic, exclu en deuxième période pour un mauvais geste sur Kolarov, forçant le Suédois à s'excuser auprès de ses coéquipiers, laissés à 10. Ce nouveau duel Ibrahimovic-Lukaku sera donc particulièrement scruté cette fois, d'autant plus que les deux hommes ont toujours été décisifs dans ce derby. A l'aller en championnat, un but du Belge avait répondu au doublé du Suédois. En Coupe d'Italie, c'est Ibrahimovic qui avait ouvert le score, avant la réplique de Lukaku.

Quelques jours avant le derby milanais, une fresque représentant Ibrahimovic et Lukaku a été faite aux abords du Stade San Siro à Milan, le 15 février 2021.
Quelques jours avant le derby milanais, une fresque représentant Ibrahimovic et Lukaku a été faite aux abords du Stade San Siro à Milan, le 15 février 2021. © MIGUEL MEDINA / AFP

• Parce que le monopole de la Juventus peut enfin être brisé

Depuis 2012, impossible de la détrôner. La Juventus Turin monopolise le titre de champion d'Italie. L'attente commence à se faire longue pour les autres clubs, notamment pour les deux formations milanaises. Mais cette saison, même si La Vecchia Signora reste dans la course pour le titre, il semble déjà lui filer entre les doigts. Une première depuis longtemps, qui a de quoi aiguiser l'appétit des poursuivants. Le dernier sacre du Milan AC, remonte à 2011. Dix ans plus tard, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont une réelle occasion de reprendre la couronne. L'Inter, de son côté, n'a pas été titré en championnat depuis 2010. Une époque bénie où les Nerazzuri marchaient sur l'Europe, avec à leur tête José Mourinho. À égalité avec 18 titres chacun, l'enjeu est d'autant plus grand pour les deux clubs qui peuvent dépasser leur plus grand rival. Mais même en cas de sacre de l'un des clubs lombards, il resterait bien loin de la Juve et de ses 36 titres de champions d'Italie. 

à voir aussi Italie: Ibrahimovic offre le derby lombard à l'AC Milan Italie: Ibrahimovic offre le derby lombard à l'AC Milan