Série A : Naples se promène avant Liverpool

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Série A Naples
La joie des joueurs napolitains | AFP - Tiziana Fabi

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A trois jours de son décisif déplacement à Liverpool en Ligue des Champions, Naples a très tranquillement géré son rendez-vous en battant sans difficulté le relégable Frosinone 4-0, samedi lors de la 15e journée du championnat d'Italie. Naples consolide ainsi sa deuxième place.

Les têtes auraient pu déjà être en Angleterre, mais Naples a joué un match très sérieux face à Frosinone (19e), Ancelotti ayant pris soin de lancer quelques joueurs en manque de temps de jeu comme Ounas ou Luperto, bien décidés à profiter de l'occasion. Le technicien italien a pu aussi lancer son gardien N.1 Meret, blessé depuis le début de saison, et relancer le latéral algérien Ghoulam, titularisé pour la première fois depuis plus d'un an et une grave blessure au genou.

Le doublé de Milik

Et Naples n'a pas laissé Frosinone espérer longtemps en ouvrant le score dès la 7e minute sur une frappe sèche du gauche de Zielinski après un long cafouillage. C'est ensuite l'ancien Bordelais Ounas qui s'est illustré avec un superbe tir du gauche qui a fini dans la lucarne de Sportiello (40e). En deuxième période, l'avant-centre polonais Milik s'est offert un doublé pour porter le score à 3-0 (69e) puis 4-0 (85e), à chaque fois sur passe décisive de Ghoulam, dont le retour va faire beaucoup de bien au Napoli.

La Roma rate le coche...

Dans le deuxième match programmé samedi, l'AS Rome a incroyablement laissé filer une victoire qui lui tendait les bras à Cagliari. Les giallorossi menaient en effet 2-0 en Sardaigne, avec des buts de Cristante (14e) et Kolarov (41e) sur un coup franc détourné.

Ionita a ensuite réduit la marque (2-1, 84e), mais les Romains étaient encore devant à l'entrée du temps additionnel, quand Cagliari a subi coup sur coup deux cartons rouges. Menant au score à trois minutes de la fin, à 11 contre 9, que pouvait-il bien arriver à la Roma ? Mais une passe et un appel en profondeur ont suffi à Cagliari et Sau a égalisé (90+5) au bout du temps additionnel dans une ambiance de folie.
    L

AFP