Le bonheur du Guinéen de Naples Amadou Diawara
Le bonheur du Guinéen de Naples Amadou Diawar, buteur dans les arrêts de jeu contre le Chiévo | AFP - CARLO HERMANN

Série A - Naples maintient in-extremis le suspense

Publié le , modifié le

Naples est passé tout près de la catastrophe dimanche lors de la 31e journée du championnat d'Italie mais a fini par battre le Chievo Vérone 2-1 et garde ainsi l'espoir de rattraper la Juventus Turin, toujours leader avec quatre points d'avance. Deux buts inscrits en toute fin de rencontre, par Milik (89e) puis par Diawara (90e+3) ont inversé la tendance pour offrir une victoire presque inespérée aux Napolitains.Le Napoli compte toujours quatre points de retard sur la Vieille Dame.

Le match était fini ou presque, et avec lui toute la saison de Serie A. Mené 1-0 par le modeste Chievo Vérone, Naples n'y arrivait pas, le public sifflait et Lorenzo Insigne s'énervait contre ses propres tifosi. A la 89e minute, la Juventus, victorieuse de Benevento (4-2) samedi, comptait virtuellement sept longueurs d'avance à sept journées de la fin, autant dire un gouffre, et un septième scudetto consécutif semblait promis aux bianconeri.

Mais il y a eu un miracle au San Paolo. Insigne a d'abord trouvé Milik au bout d'une longue et superbe ouverture. La tête du Polonais a fait mouche et Naples a marqué, enfin, après une barre touchée par Tonnelli et un penalty de Mertens repoussé par Sorrentino. A 1-1, le matelas de six points en faveur de la Juve restait très confortable. A quatre, et avec encore un choc à venir le 22 avril entre les deux prétendants, il l'est un peu moins. Car dans les toutes dernières secondes du temps additionnel, Diawara a mis sa frappe enroulée hors de portée du gardien du Chievo et offert un succès inespéré à son équipe. "Je suis très heureux. C'est mon premier but en Serie A et il ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. On reste en course et on ne renoncera pas", a assuré le milieu guinéen. Grâce à deux remplaçants habituels, Naples est donc encore en vie. Mais ses difficultés actuelles restent criantes et la Juventus est naturellement favorite.
 

AFP