Vecino Inter AC Milan
Vecino buteur contre les rivaux du Milan AC | MARCO BERTORELLO / AFP

Serie A : l'Inter renverse l'AC Milan et rejoint la Juve en tête

Publié le , modifié le

Mené 0-2 par l'AC Milan dans le derby, l'Inter a réagi pour finalement s'imposer lors de la 22e journée de Serie A (4-2). Grâce à cette victoire, les Nerazzurri reviennent à hauteur de la Juventus en tête du classement. La Lazio Rome, vainqueur à Parme plus tôt dans l'après-midi (0-1), ne pointe qu'à un point du duo.

Cette fois, Ibrahimovic n'a pas suffi. Le Suédois, qui avait transfiguré l'AC Milan depuis son retour (3 victoires et 2 nuls), a marqué mais il a dû constater, impuissant, au retour en force des rivaux interistes. Revenus de loin, les partenaires de Godin ont fait coup double en rejoignant la Juventus Turin, battue la veille, en tête du classement. 

Devant plus 70.000 spectateurs majoritairement acquis à la cause des Nerazzurri (l'Inter "recevait" l'AC Milan ce dimanche), c'était les visiteurs qui se montraient les plus hardis. Dès la 9e minute Çalhanoglu trouvait le poteau de Padelli et, dans la foulée de cette entame, les Rossonerri étouffaient complètement leurs ennemis séculaires. Seul Vecino, à la 24e minute, tentait d'organiser un semblant de révolte mais Donnaruma veillait au grain. 

Logiquement, l'AC Milan ouvrait le score par Rebic, qui profitait d'une sortie plus qu'hésitante de Padelli pour marquer à bout portant (0-1, 40e). Assommés par ce coup de massue, les Intéristes se liquéfiaient et, juste avant la pause, l'éternel Ibrahimovic doublait la mise d'un coup de tête légèrement dévissé (0-2, 45+1e). Pas le plus beau but du Suédois mais qui démontrait, une nouvelle fois, toute l'importance d'"Ibra". 

 

Lukaku réussit le KO

A la reprise, rien ne laissait présupposer une réaction des hommes d'Antonio Conte. Et pourtant, en l'espace de 2 minutes folles, ces derniers allaient revenir des tréfonds. Brozovic, d'une belle volée, puis Vecino, sur une frappe à peine déviée, remettaient les leurs à flots dans une ambiance indescriptible (2-2, 53e). Le "momentum" avait clairement changé de camp. Confirmation quelques instants plus tard avec le 3e but de l'Inter signé de Vrij qui marquait d'une tête plongeante sur corner (3-2, 70e). 

Ibrahimovic manquait l'égalisation en voyant sa tête heurter le poteau à la dernière minute. L'AC Milan venait de brûler sa dernière cartouche. Dans les arrêts de jeu Lukaku s'en allait inscrire le but qui scellait la victoire des siens. Une victoire qui pourrait peser lourd à la fin de saison. 

France tv sport francetvsport