Série A - L'Inter remporte le derby milanais et subtilise la 3e place à l'AC Milan

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
La tête victorieruse du Néerlandais de l'Inter de Vrij face à l'AC Milan de Donnarumma
La tête victorieruse du Néerlandais de l'Inter de Vrij face à l'AC Milan de Donnarumma | AFP - Miguel MEDINA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans l'ultime rencontre de la 28e journée de Série A, le derby milanais a tourné à l'avantage de l'Inter, vainqueur de l'AC Milan (3-2). Cet affrontement entre rivaux avait d'autant plus d'importance qu'un seul point séparait les deux équipes avant cette rencontre, en faveur des hommes de Gattuso (3e). Une ouverture du score précoce de Vecino (3e) puis un but de De Vrij (51e) avaient mis les Intéristes sur le bon chemin. Mais les Rossoneri ont eu deux belles réactions pour relancer le suspense jusqu'au bout.

Une place en Ligue des Champions à se partager. L'enjeu était majeur entre l'Inter Milan et l'AC Milan, et cela faisait bien longtemps que la Lombardie ne s'était pas passionné pour un derby à forte tension au classement. Avant cette confrontation, les hommes de Genarro Gattuso occupaient la 3e place avec un point d'avance sur leurs voisins, qui plus est éliminé cette semaine en Ligue Europa par l'Eintracht Francfort. 

Pour éviter de se mettre dans le doute, l'Inter commençait très fort. Un centre de Perisic sur le côté droit était redressé de la tête eu 2e poteau par Martinez, et Vecino, plus rapide que tout le monde et malgré un ballon haut, parvenait à le catapulter au fond des filets pour ouvrir le score après seulement 2'40 de jeu. L'AC Milan, qui na plus battu l'Inter en championnat depuis le 31 janvier 2016, tentait de réagir en comptant sur l'impact physique en milieu de terrain de Bakayoko. Mais au retour des vestiaires, c'est encore les Intéristes qui faisaient la différence sur un coup de pied arrêté. Politano enroulait son centre et de Vrij plaçait une tête puissante dans les filets (51e). Malgré l'absence de leur buteur et capitaine Icardi, l'Inter se mettait sur le chemin d'un nouveau succès.

Suspense jusqu'au bout

Mais l'ancien Monégasque Bakayoko remettait tout cela en cause en venant, d'une tête très puissante, réduire le score (57e, 2-1). Le match s'emballait totalement. Mais Martinez, d'une frappe croisée, redonnait de l'air aux Intéristes (67e, 3-1). Mais encore une fois, à la suite d'un corner, l'AC Milan recollait grâce à une reprise de Musacchio (71e, 3-2). 

La fin de match était haletante. Castillejo reprenait de la tête un centre, mais Handanovic repousse miraculeusement d'un réflexe du bras, et l'Inter se sauvait de justesse dans le temps additionnel (90e+1). La défense intériste ne craquait pas, et l'Inter se retrouve ce soir sur la 3e marche du podium, juste devant l'AC Milan.

à voir aussi Serie A : Revivez Milan AC - Inter Milan Serie A : Revivez Milan AC - Inter Milan