Lautaro Martinez, héros milanais face à Naples
Lautaro Martinez, héros milanais face à Naples | MARCO BERTORELLO / AFP

Serie A : L'Inter Milan s'impose sur le gong face au Napoli

Publié le , modifié le

Grâce à un but dans le temps additionnel de Lautaro Martinez, l'Inter Milan a arraché une victoire précieuse sur sa pelouse face au Napoli (1-0). Les Nerazzurri signent une septième victoire de rang à domicile et en profitent pour revenir à cinq points de leur victime du soir. Soirée cauchemardesque pour les Napolitains qui ont perdu Marek Hamsik sur blessure et ont vu Kalidou Koulibaly et Lorenzo Insigne être expulsés.

Il aura fallu six minutes à Lautaro Martinez pour faire basculer ce choc de la 18e journée de Serie A. Entré à la 83e minute, l'attaquant argentin a fait chavirer San Siro en inscrivant le seul but du match au bout du temps additionnel, au terme d'un sommet qui n'aura pas tenu toutes ses promesses. Peu importe pour les Nerazzurri, qui s'imposent face à Naples pour la première fois depuis avril 2016 et reviennent à cinq points de leur adversaire du soir. Des Napolitains qui manquent eux l'occasion de consolider leur statut de dauphin, et qui pointent désormais à neuf longueurs du leader turinois.

On s'attendait à un vrai combat pour le choc de ce Boxing Day made in Serie A, entre un Napoli qui avait l'occasion de reprendre deux points précieux à la Juventus Turin et un Inter Milan qui pouvait revenir à cinq longueurs de son adversaire du soir. Mais la baston promise a laissé place à un volcan éteint, jusqu'à un dernier quart d'heure de folie. Avant ça, pas grand chose ou presque à se mettre sous la dent. Sur une inspiration, Mauro Icardi trouve la barre de Meret dès l'engagement (1e) puis il faudra un drapeau levé pour une position de hors-jeu de Perisic (32e) et un sauvetage monstrueux de Kalidou Koulibaly devant Icardi (42e) pour ne pas voir l'Inter prendre l'avantage avant la mi-temps.

Le deuxième acte a lui été le parfait somnifère pour une sieste post-repas de Noël, jusqu'à ce que Kalidou Koulibaly, impeccable jusqu'ici, ne change le cours du match. Victime de cris racistes tout au long du match, le défenseur Sénégalais va voir rouge à dix minutes du terme. Une première faute pour une main dans le visage de Politano lui vaut un premier carton jaune, avant que des applaudissements à l'attention de l'arbitre n'oblige ce dernier à dégainer le carton rouge (80e). Déjà privés de Marek Hamsik, sorti sur blessure après quinze minutes de jeu, les Napolitains sont pourtant à deux doigts de braquer San Siro mais Zielinski voit sa frappe à bout portant sauvée sur la ligne par Kwadwo Asamoah (88e). Miraculé, l'Inter va finalement faire craquer les hommes d'Ancelotti sur le gong. Profitant d'un bon centre de Keita Baldé et de l'intelligence de Vecino qui laisse filer, Lautaro Martinez crucifie le Napoli d'une frappe du gauche à bout portant au second poteau (1-0, 90e+2). Cruel pour Naples qui perdra en plus Lorenzo Insigne, expulsé pour une petite altercation avec Keita. Définitivement une soirée à oublier pour les Azzurri.

à voir aussi  Italie : Cristiano Ronaldo sauve la Juventus Turin à l'Atalanta Bergame Italie : Cristiano Ronaldo sauve la Juventus Turin à l'Atalanta Bergame