Serie A : l'Inter Milan met au pas la Fiorentina à l'énergie

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Lautaro Martinez célèbre son but
Lautaro Martinez célèbre son but | Miguel MEDINA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour son premier match de la saison, l'Inter Milan a mené un combat de haute lutte face à la Fiorentina pour finalement s'imposer dans les toutes dernières minutes de la rencontre dans son stade Giuseppe-Meazza (4-3). Emmenée par un Franck Ribéry de gala, auteur de deux passes décisives, la Fiorentina a longtemps fait douter les joueurs d'Antonio Conte, qui souhaitent lutter pour le titre cette saison. Mais les dernières minutes ont été décisives et ont permis aux Interistes d'empocher leurs trois premiers points de la saison.

L'Inter Milan, pour ses débuts en Serie A, s'est offert bien des frayeurs et une folle fin de match (4-3) pour mettre au pas une Fiorentina séduisante emmenée par un Franck Ribéry de gala. C'est après la sortie du Français en fin de match (83e), remplacé alors que la Fiorientina semblait tenir son exploit à San Siro, que l'Inter a renversé le match avec des buts de Romelu Lukaku (87e) et Danilo D'Ambrosio (88e).

Le show Ribéry a mis en difficulté l'Inter

Antonio Conte, resté sur le banc milanais pour enfin réussir à mettre fin au règne de la Juventus en Italie est passé par tous les états samedi soir pour le premier match de la saison de ses hommes. Dépité, d'abord, par un début de match raté qui a vu la Fiorentina ouvrir le score dès la 3e minute par Christian Kouamé. Rassuré ensuite par la prestation de son attaquant argentin Lautaro Martínez qui a lui tout seul avait déjà remis les Milanais à l'endroit, sur une jolie frappe dans le temps additionnel de la première mi-temps (45+2e) puis avec un centre détourné dans son propre but par le défenseur florentin Federico Ceccherini (52e).

Conte fut sans doute inquiet, mais aussi sans doute admiratif, face aux accélérations de l'intenable Ribéry qui offrait coup sur coup deux buts à Gaetano Castrovilli pour l'égalisation (57e) puis à Federico Chiesa pour le 3-2 (63e). Mais soulagé, enfin, quand le Français sortait pour permettre aux Milanais, où Arturo Vidal a fait ses débuts, de prendre leurs trois premiers points de la saison. L'Inter Milan enchaînera dès mercredi avec un déplacement sur la pelouse de Benevento pour le match en retard de la 1re journée.

AFP