Veretout Suso Fiorentina Milan

Serie A : L'AC Milan et la Fiorentina se neutralisent

Publié le , modifié le

L'AC Milan se déplaçait à Florence pour le compte de la 19ème journée de Serie A, signifiant la moitié du championnat. Les hommes de Gennaro Gattuso se devaient de réagir après deux défaites en Serie A face à l'Hellas Verone et l'Atalanta Bergame qui les ont englués dans le ventre mou. Face à eux, les joueurs de la Fiorentina, huitièmes, restaient sur une série de six matches sans défaite en championnat (mais seulement deux victoires). Au cours du match, aucune des deux équipes n'a réussi à prendre un avantage conséquent. C'est pourquoi elles se sont quittées sur un match nul (1-1).

Passons sur les 35 premières minutes de la rencontre, complètement soporifiques et bourrées d'erreurs techniques. Dans les derniers instants de la première mi-temps, la Fiorentina accélère. Giovanni Simeone pousse d'abord Alessio Romagnoli à commettre une grosse faute à l'entrée de la surface, sanctionnée d'un carton jaune (38'). Puis, il se procure un face-à-face avec Gianluigi Donnarumma (42'), remporté par le portier de 18 ans qui disputait son 100ème match avec le Milan.

Donnarumma sauve une nouvelle fois les siens dans le temps additionnel sur une tête smashée de Gil Dias. L'ailier de la Viola, prêté par Monaco, voit la balle être repoussée sur la transversale (45+1'). A la pause, en plus de ne pas avoir le ballon (42% de possession), le Milan n'a pas tiré la moindre fois.

La deuxième période reprend sur le rythme de la fin de la première. Milan Badelj enroule du gauche à l'entrée de la surface et contraint Donnarumma à une parade exceptionnelle, alors qu'il était masqué (46'). Les coéquipiers de Leonardo Bonucci réagissent cette fois, par l'intermédiaire de Suso. L'international espagnol, de sa spéciale (ou celle de Robben), enchaîne crochet extérieur pied gauche, enroulé du coin de la surface. Sportiello la sort d'une claquette bien sentie (50').

Le rythme de la rencontre retombe, jusqu'à l'ouverture du score de la Viola (70'). Giovanni Simeone reprend de la tête un centre parfait de Cristiano Biraghi et donne l'avantage à la Fiorentina. Mais, encore une fois c'est un Milan à réaction qui s'illustre. L'entrant, Hakan Calhanoglu, égalise trois minutes plus tard, de manière opportuniste au second poteau (73').

A la fin de la rencontre, les deux clubs se quittent sur le score de 1-1. La Fiorentina des Français Laurini, Veretout, Théreau et Eysseric se retrouve sixième en attendant les autres rencontres de la 19ème journée. Milan passe neuvième, mais pourrait se retrouver 12ème.

Andréa La Perna @A_LaPerna