Balotelli Milan AC
Mario Balotelli a sauvé la place qualificative des Lombards en Ligue des Champions. | FABIO MUZZI/AFP

Serie A : L'AC Milan arrache la Ligue des Champions

Publié le , modifié le

L'AC Milan a arraché dans les dernières minutes le dernier billet italien pour la Ligue des champions, en remontant le score contre Sienne (2-1) sur un but de Philippe Mexès, restant devant la Fiorentina qui a mené la course tout au long de la 38e et dernière journée.

Incroyable ! Milan s'enlisait complètement à Sienne, pourtant déjà relégué, et voyait s'échapper les précieux barrages de la C1, car la Fiorentina  artonnait à Pescara (5-1), condamné de longue date, et lui avait repris la troisième place. La "Viola" comptait un point d'avance à huit minutes de la fin de la journée, un de marge, car à égalité les Toscans restaient devant les "Rossoneri" à la confrontations directe (3-1/2-2), qui départage les égalités en Serie A.

Mais un penalty de Mario Balotelli, qui n'en a pas raté un seul en  professionnel, a relancé le Milan avant le but de la délivrance signé Philippe  Mexès, en deux temps et à la limite du hors-jeu. Le Français se faisait en  beauté pardonner son immobilisme coupable sur l'ouverture du score du défenseur  Claudio Terzi (26e), de la tête. Le triplé d'Adem Ljajic, l'homme en forme de la Fiorentina, n'a pas suffi. Le Milan a eu très chaud, car son capitaine Massimo Ambrosini a laissé ses  coéquipiers à dix en enchaînant deux jaunes en sept minutes (63e, 69e). Mais  Sienne a "égalisé" très vite avec l'exclusion de Christian Terlizzi une minute  plus tard. Le second enjeu de la dernière journée était la 5e place, qualificative pour l'Europa League. L'Udinese l'a conservée devant la Lazio Rome en signant sa huitième victoire de rang dans une fin de championnat en boulet de canon, et humilié l'Inter Milan 5 à 2.            

L'Udinese file en Ligue Europa

Les "Petits Zèbres" menaient 2-0 au bout de dix minutes grâce à des buts de Giampiero Pinzi (1e) et Maurizio Domizzi (10e). L'Inter a réduit le score par le Brésilien Juan Jesus (12e), son premier but en Serie A, mais les hommes de Francesco Guidolin ont été impitoyables. Bien entendu Antonio Di Natale a apposé son sceau sur cette victoire historique en y allant de son but, le 23e de la saison, juste avant la pause. Et le Brésilien Gabriel Silva et le Colombien Luis Muriel, l'homme de la saison avec "Toto" Di Natale, a donné au score des proportions humiliantes, à peine atténuées par la réduction du score de Tommaso Rocchi. L'Inter termine sur une mauvaise note une saison cauchemardesque. Champion du monde des clubs il y a deux ans et demi, l'Inter termine 9e de Serie A...  

De toute façon la Lazio a perdu à Cagliari (1-0) et n'avait aucune chance de doubler l'Udinese. Il reste une place européenne à attribuer, à l'un des deux clubs romains dans un derby Roma-Lazio volcanique, en finale de Coupe d'Italie dimanche 26 mai. Dans les autres matches, Palerme a dit adieu à la Serie A en encaissant un lourd 3-1 sur son terrain, et la Roma a préparé sa grande finale contre la Lazio en battant Naples (2-1), avec le 29e but du meilleur buteur de la saison, l'Uruguayen du Napoli Edinson Cavani.