dusan basta lazio roma
Dusan Basta, buteur pour la Lazio dans le derby romain. | AFP

Serie A : la Lazio remporte le derby romain

Publié le , modifié le

La Lazio s'est imposé contre l'AS Roma dans le derby de la capitale italienne (3-1). Balde Keita a ouvert le score rapidement (12e) avant l'égalisation de Daniele De Rossi sur penalty juste avant la pause. Dusan Basta a fait la différence au retour des vestiaires (50e). Balde Keita s'est offert un doublé en fin de match pour sceller la rencontre (85e).

La Lazio Rome s'est offert un triple plaisir dimanche lors de la 34e journée de Serie A avec une nouvelle victoire dans un derby face à l'AS Rome (3-1), qui lui assure quasiment la qualification européenne et complique considérablement la fin de saison de sa rivale. La Lazio ne gagnait plus de derby depuis 2013 et elle vient d'en remporter deux cette saison. En championnat, il fallait remonter à novembre 2012 pour trouver trace d'un succès des bleus ciels contre leur vieil ennemi.

C'est un plaisir important pour les supporters et il vient couronner une saison remarquable de l'équipe de Simone Inzaghi, pourtant privée au dernier moment dimanche de son meilleur buteur Ciro Immobile. La Lazio, qui jouera face à la Juventus la finale de la Coupe d'Italie, reste en effet 4e au classement et semble désormais assurée de se qualifier pour l'Europa League. Au moins, car devant, la 3e place et Naples - qui affronte l'Inter Milan dimanche soir - ne sont qu'à quatre longueurs.

Pour la Roma en revanche, ce quatrième derby de la saison a tourné à la débâcle. Encore battus, les giallorossi restent deuxièmes mais ont semblé à bout de souffle et d'idées.

Malg​ré Totti

Lents, statiques, dominés tactiquement et dans l'envie, les joueurs de Luciano Spalletti ont subi la loi du jeune et talentueux attaquant sénégalais Keita Baldé, auteur d'un doublé (12e et 85e). L'autre but laziale a été inscrit par Basta (50e). La Roma de son côté n'est parvenue à revenir à 1-1 que sur un penalty manifestement simulé par Strootman et laborieusement transformé par De Rossi (45e). A leur retour sur le terrain après la pause, les Giallorossi ont d'ailleurs été accueillis par les chants de la Curva Nord, celle des tifosi de la Lazio, qui ont longtemps scandé "Voleurs ! Voleurs !".

En fin de match et en désespoir de cause, Spalletti a lancé Francesco Totti mais les 20 minutes de jeu accordées au capitaine de la Roma, 40 ans et 44 derbies au compteur, n'ont rien changé. Le résultat de dimanche acte par ailleurs quasi-définitivement le sacre de la Juventus Turin, qui pourrait être officiel dès dimanche prochain et la 35e journée. Les Romains ont en effet neuf points de retard alors qu'il ne reste que quatre matches à jouer. Ils n'ont surtout que quatre longueurs d'avance sur Naples, qui a désormais toutes les raisons de croire à la 2e place et à la qualification directe pour la Ligue des champions.

AFP