Serie A : la Juventus, sauvée par Ronaldo, arrache le point du match nul face à une belle Roma

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé contre la Roma
Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé contre la Roma | TIZIANA FABI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Opposée à la Roma ce dimanche soir à l'occasion de la 2e journée de Serie A, la Juventus s'en est une nouvelle remise à Cristiano Ronaldo pour arracher le point du match nul au Stadio Olimpico. Menés deux fois pendant la rencontre, et réduits à dix après l'exclusion d'Adrien Rabiot, les Turinois ont profité du doublé de l'attaquant portugais pour éviter une première défaite cette saison. Le Français Jordan Veretout a de son côté inscrit les deux buts de la Roma.

La Juventus s'en est remise, comme souvent, à Cristiano Ronaldo pour sauver un point (2-2) face à une belle Roma en Serie A, enfin lancée avec Edin Dzeko de retour en attaque et Jordan Veretout double buteur. Menée 2-1 et réduite à dix peu après l'heure de jeu après l'exclusion d'Adrien Rabiot, la Juventus semblait pourtant mal en point. Mais Cristiano Ronaldo a usé de sa détente légendaire pour aller chercher au-dessus de la défense romaine une égalisation inespérée (69e) qui évite une première défaite à l'entraîneur Andrea Pirlo.

Le second but de la soirée pour Ronaldo, et déjà son troisième en deux journées de championnat, ce qui le laisse seul en tête du classement des buteurs. Remontés après leur cruelle défaite initiale sur tapis vert contre le Hellas Vérone pour avoir aligné un joueur non-inscrit, les Giallorossi avaient pourtant jusqu'ici pris l'ascendant sur une Juve empruntée, où Alvaro Morata, déjà titulaire en pointe cinq jours seulement après son retour à Turin, a été transparent jusqu'à sa sortie peu avant l'heure de jeu.

Edin Dzeko a gâché en deuxième mi-temps

Le Français Jordan Veretout, homme de l'ombre dont le rôle du soir était surtout d'enrayer les lancements de la Juve, s'est cette fois montré en pleine lumière : il a d'abord arraché un penalty - pour une frappe arrêtée de la main par Rabiot, averti une première fois sur le coup - et l'a transformé (31e). Puis il a remonté tout le terrain juste avant la pause pour aller conclure une ultime contre-attaque romaine (45+1e) en première mi-temps.

Entre-temps, Cristiano Ronaldo avait déjà égalisé une première fois en obtenant lui aussi un penalty pour une main de Lorenzo Pellegrini (44e). Avant de récidiver à la 69e, à la réception d'un centre de Danilo, alors que Rabiot avait laissé les siens à dix, en raison d'un second carton jaune pour un tacle en retard (62e). La Juve a fait le dos rond en fin de match pour sauvegarder ce point, pas fâchée de s'en tirer à si bon compte. Edin Dzeko, de retour à la pointe de l'attaque romaine quelques jours après avoir dû renoncer à ses espoirs de transfert vers les Bianconeri, regrettera les deux grosses occasions manquées en seconde période, dont un tir sur le poteau alors que toute la défense de la Juve semblait battue (56e).

AFP