Serie A : la Juventus reprend la tête avec un Buffon record

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Ronaldo

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dybala et Ronaldo ont permis à la Juventus de s'imposer à Gênes contre la Sampdoria (2-1) lors de la 17e journée de Serie A, le 647e match en championnat pour Gianluigi Buffon, record de Paolo Maldini égalé.

Victorieuse à Gênes sur la pelouse de la Sampdoria, la Juventus a repris provisoirement la tête du championnat à l'Inter Milan. Provisoirement car les Intéristes pourront revenir à la hauteur des Turinois avec 42 points en cas de victoire samedi contre l'autre équipe génoise, le Genoa. En attendant, la Juve a fait le travail en ramenant les trois points de Ligurie, sans pour autant soigner sa différence de buts, moins bonne que celle de l'Inter qui passerait donc le nouvel an à la première place en cas de succès.

Un Buffon record

Dès le coup d'envoi, Buffon avait en quelque sorte déjà réussi son match, profitant de la blessure du titulaire Wojciech Szczesny pour rejoindre l'ancien défenseur de l'AC Milan Maldini à 647 rencontres de championnat. En janvier, le légendaire gardien italien de bientôt 42 ans (le 28 janvier), neuf fois sacré champion national (autre record), pourrait être seul au panthéon du Calcio.

Dans le jeu, c'est Paulo Dybala qui a offert le premier frisson en reprenant d'une volée somptueuse du pied gauche une longue transversale en diagonale signée Alex Sandro (19e). Après deux rebonds, la balle fouettée a fini dans le petit filet. Imparable. Mais avant de s'envoler pour Ryad en Arabie saoudite dimanche pour la Supercoupe d'Italie contre la Lazio Rome, les bianconeri ont tout juste assuré le service minimum.

Ils se sont même fait peur en laissant la Sampdoria revenir au score par Gianluca Caprari (1-1, 35e), qui a bien profité d'une défense spectatrice et à l'arrêt pour tromper Buffon, impuissant sur l'action. La Juve s'en est alors remise à sa star Cristiano Ronaldo, qui grâce à sa détente surnaturelle a propulsé une tête au fond des filets pour repasser devant juste avant la mi-temps (45e). A noter la seconde passe décisive d'Alex Sandro sur un nouveau centre magnifique depuis son côté gauche. Lors d'une seconde période sans saveur, avec comme principal fait de jeu l'expulsion du buteur Caprari, la Juventus a dit au revoir, avec une victoire, à la Serie A pour l'année 2019.

AFP