Juventus

Serie A : La Juventus et Ronaldo ont eu chaud mais enchaînent à Bologne

Publié le , modifié le

La Juventus confirme son statut de leader. Grâce à Cristiano Ronaldo et Miralem Pjanic, les Turinois se sont imposés face à Bologne (2-1) mais ont manqué de se faire surprendre en fin de match. La pression est désormais sur l'Inter Milan, en déplacement à Sassuolo dimanche midi.

La Juventus qui s'impose, Cristiano Ronaldo qui marque : la Vieille Dame a fait dans le classique à Bologne. Mais les Turinois ont eu chaud, notamment dans une fin de match bouillante. D'abord sur une main suspecte de Matthijs de Ligt dans sa surface finalement non sifflée après visionnage du VAR, puis sur une double action dans le temps additionnel où Federico Santander a trouvé la barre transversale avant de voir son retourné acrobatique sorti magnifiquement par Gianluigi Buffon.

La Juventus s'est compliquée la tâche alors qu'elle avait le match en main. Cristiano Ronaldo, qui a reçu un maillot spécial avant le match pour célébrer ses 700 buts en carrière, n'a pas attendu très longtemps avant de planter le 701e d'un puissant tir du droit (1-0, 19e). Surpris presque dans la foulée par Danilo, auteur d'une jolie volée (1-1, 26e), les champions en titre ont repris la tête peu après la pause grâce à Miralem Pjanic (2-1, 54e). Supérieurs dans le jeu, les Turinois sont tombés sur un grand Lukasz Skorupski, solide devant Khedira (59e), Higuain (64e) et Cristiano Ronaldo (81e). 

Avec cette victoire, la Juventus, au sein de laquelle Rabiot était pour une fois titulaire à la place de Matuidi, prend provisoirement quatre longueurs d'avance en tête sur l'Inter Milan, qui ne jouera que dimanche sur le terrain de Sassuolo.