Naples Inter
Naples et l'Inter Milan se sont neutralisés au San Paolo (0-0) | CARLO HERMANN / AFP

Serie A : L’Inter Milan muselle Naples au San Paolo (0-0)

Publié le , modifié le

Le moins que l’on puisse dire est que le choc italien du week-end n’a pas tenu toutes ses promesses. Au San Paolo, Naples et l’Inter Milan, premier et deuxième de Serie A, ont été incapables de se départager (0-0). La faute aux gardiens Handanovic et Reina, impériaux pendant 90 minutes.

Séparés de seulement deux points en tête du championnat italien, Naples et l’Inter Milan s’affrontaient ce soir pour la tête de la Serie A. Les Napolitains, hôtes du choc de ce samedi soir et meilleure attaque du Calcio avec 26 réalisations, restaient sur un succès 1 à 0 sur la pelouse de la Roma, synonyme de 8e victoire en autant de rencontres italiennes depuis le début de saison.

Face à eux, l’Inter, qui sort d’un derby milanais remporté 3 buts à 2 face au Milan AC grâce à un triplé d’Icardi, avait tout autant fait le plein de confiance. Cette confrontation entre les deux dernières équipes invaincues du championnat n’a malheureusement pas tenu ses promesses, dans un match où aucune des deux formations n’aura réussi à trouver le chemin des filets (0-0).

Les gardiens au rendez-vous

Si les deux équipes ne se sont pas montrées à leur avantage offensivement, le peu d’occasions obtenues ont toutes été annihilées par les gardiens. Handanovic d’abord, en réalisant une double-parade sur une frappe lourde de Mertens, puis sur la reprise d’Hysaj (16e). Un peu plus tard, le portier slovène de l’Inter arrêtait une tête d’Insigne à bout portant. Puis ce fut au tour de Reina de se montrer. Sur le premier tir cadré des intéristes (40e), le gardien du Napoli bloquait la frappe d’Icardi, héros du derby milanais, puis s’envolait pour détourner du bout des gants une demi-volée puissante de Valéro deux minutes plus tard.

En seconde période, seul Zielinski (84e) s’est montré précis par une volée du gauche à l'extérieur de la surface. Mais Handanovic brillait une nouvelle fois pour préserver sa cage inviolée. A part cette tentative, aucune des deux formations n’aura réussi à cadrer ses tirs. Un pauvre spectacle en somme pour une affiche qui promettait pourtant un spectacle offensif. 

Le Napoli reste maître en Italie

Pas de changement au classement donc. Naples reste premier tandis que l’Inter garde ses deux longueurs de retard sur son adversaire du soir. La Juventus, toujours dans le coup, peut même revenir à 1 point de l’Inter Milan en cas de victoire à l'Udinese, ce dimanche (18h00). Des Milanais qui n’ont plus battu Naples en Serie A au stade San Paolo depuis octobre 1997. Depuis, les Napolitains ont signé huit victoires et trois matches nuls en 20 ans.