Paul Pogba vs Chievo
Paul Pogba au duel avec Nicolas Frey lors de Juventus-Chievo Vérone. | MARCO BERTORELLO / AFP

Serie A - 3e journée : la Juventus a frôlé la correctionnelle

Publié le , modifié le

La Juventus Turin a péniblement marqué son premier point de la saison samedi face au Chievo Vérone lors de la 3e journée de Serie A, mais les champions en titre sont toujours très loin du compte. En attendant le derby de Milan dimanche, l'AS Rome a fait la bonne affaire avec une victoire à Frosinone.

Un point, enfin. Mais un point, seulement. Un point en trois matches et la 15e place, c'est bien peu pour les quadruples champions d'Italie en titre. Mais la Juventus est passée très près d'une catastrophe encore bien plus grave. Il a fallu aux Turinois attendre la 83e minute et un penalty de Paulo Dybala après une faute de l'ancien Marseillais Bostjan Cesar sur Juan Guillermo Cuadrado pour égaliser face au Chievo, désormais co-leader.

Comme contre l'Udinese lors de la 1e journée, les coéquipiers de Gianluigi Buffon ont eu quantité d'occasions, mais n'ont pas réussi à trouver la faille autrement que sur penalty. Les Véronais ont eux marqué sur leur première attaque, par Perparim Hetemaj (5e). Paul Pogba, auteur d'un début de saison très moyen, avait été laissé sur le banc au coup d'envoi. Son équipe a été un peu meilleure avec lui en deuxième période, mais le bilan reste très insuffisant. Et, dès mardi, la Juve sera à Manchester pour y affronter City en Ligue des champions, dont elle avait été un superbe finaliste la saison dernière. C'était il y a trois mois, Carlos Tevez, Arturo Vidal et Andrea Pirlo étaient encore là.

La Roma a fait le boulot chez le promu

Alors qu'elle prépare elle aussi un immense rendez-vous de Ligue des champions, mercredi au Stadio Olimpico contre Barcelone, l'AS Rome a de son côté bien géré cette 3e journée. Sur la pelouse de l'inattendu promu Frosinone, les Romains ont livré une prestation moyenne mais efficace, conclue par un succès 2-0 grâce à des buts deIago Falque et Juan Iturbe. Les buteurs ne sont pas ceux qu'on attendait, puisque Francesco Totti, qui a débuté samedi sa 24e saison de Serie A, et Edin Dzeko sont restés muets.

L'association entre les deux hommes n'a pas été particulièrement concluante et ils n'ont que rarement combiné, à l'exception de ce bon service de l'Italien pour le Bosnien sur la gauche (41e). "Nous avions besoin de trois points et nous les avons obtenus. Mais nous avons peu tiré au but. Aujourd'hui, je suis content de l'attitude de tous. Il y a encore du travail, mais nous avons bien défendu", a résumé Rudi Garcia, entraîneur d'une Roma (7 points) co-leader avec le Chievo en attendant les rencontres de dimanche. Dans le dernier match disputé samedi, la Fiorentina (7e) s'est imposée 1-0 face au Genoa (10e) grâce à un but de la tête du Sénégalais Khouma Babacar (61e).

Le sommet de cette 3e journée est prévu dimanche en clôture avec le derby de la Madonnina entre l'Inter et l'AC Milan. Traditionnellement acharné, l'affrontement entre les deux grands clubs lombards aura cette fois un goût particulier puisque les deux entraîneurs, le Nerrazurro Roberto Mancini et le Rossonerro Sinisa Mihajlovic sont deux vieux complices: cinq saisons ensemble en tant que joueurs puis quatre où Mancini a entraîné Mihajlovic. L'Inter a mieux lancé sa saison avec deux succès en deux matches, mais le Milan peut compter sur son duo d'attaque Bacca-Luiz Adriano. Et si l'affaire tourne mal, il y a toujours Mario Balotelli. En difficulté, la Lazio accueillera de son côté l'Udinese à 18h00.

AFP