Serie A (13e journée) : Victoire tranquille pour la Juventus, l'Inter Milan assure, la Roma inquiète

Publié le

Auteur·e : AFP
Cristiano Ronaldo joie buteur et victoire Juventus

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un nouveau but de Cristiano Ronaldo, un autre de Mandzukic, et la Juventus a tranquillement battu la Spal 2-0 samedi lors de la 13e journée de Serie A, confirmant sa supériorité en Italie avant de se tourner vers la Ligue des Champions. Par ailleurs, l'Inter Milan a assuré avec la manière alors que la Roma inquiète toujours plus.

La Juventus contrôle

Promue la saison derrière en Serie A et sans autre ambition que le maintien, la Spal ne semblait pas de taille à perturber la Juventus. De fait, l'équipe de Massimiliano Allegri a sérieusement mené sa barque et se retrouve forte d'une avance considérable de neuf points sur Naples (2e), qui jouera dimanche contre le Chievo Vérone, et sur l'Inter Milan. "Après la trêve internationale, c'est toujours un peu l'inconnu. En première période, on a eu du mal à construire contre un adversaire de qualité et bien positionné. Mais on a élevé notre niveau à la reprise", a déclaré Allegri après le match.

Désormais lancé à plein régime, c'est Cristiano Ronaldo qui a ouvert la marque à la 29e minute, en reprenant un coup franc bien frappé par Pjanic. Sous les yeux de sa compagne et de sa mère, le Portugais a ainsi marqué son neuvième but en championnat, ce qui lui permet de rejoindre Piatek, l'avant-centre du Genoa, en tête du classement des buteurs. En deuxième période, Mandzukic a doublé la mise de près (60e), après une frappe de Douglas Costa péniblement repoussée par Gomis, le gardien de la Spal. La Juventus s'est donc parfaitement préparée pour la réception de Valence mardi en Ligue des Champions. Un point suffit aux Turinois pour atteindre les 8e de finale.

L'Inter assure

Comme la Juventus, l'Inter Milan a su profiter d'un calendrier favorable pour arriver tranquillement au rendez-vous européen du milieu de semaine. Avant de disputer un match très important mercredi à Londres face à Tottenham, les Milanais ont ainsi dominé sans trembler le relégable Frosinone (19e), battu 3-0. Le grand homme du match a été Keita Baldé, l'attaquant sénégalais prêté par Monaco après une saison difficile en Ligue 1. L'ancien joueur de la Lazio a inscrit un doublé, ses premiers buts en Serie A sous le maillot nerazzurro, et donné une passe décisive à Lautaro Martinez. L'opération est excellente pour les Milanais, qui reviennent provisoirement à la hauteur de Naples et qui ont pu ménager certains cadres comme Icardi, Perisic ou Vecino dans l'optique du match à venir face aux Spurs.

La Roma inquiète

La situation est beaucoup plus inquiétante pour l'AS Rome, battue 1-0 sur le terrain de l'Udinese (16e) à trois jours du choc prévu au Stade Olympique face au Real Madrid. Dominateurs, les giallorossi ont été inefficaces en attaque et ont été surpris par un joli but de l'Argentin De Paul (54e). "Il nous a manqué la détermination et l'envie de gagner. Les occasions, on les a eues. Mais on n'a pas su les concrétiser", a regretté l'entraîneur romain Eusebio Di Francesco. Alors que son équipe n'est que 6e au classement et risque de glisser encore après les matches qui restent à jouer, celui-ci doit désormais trouver des solutions, d'autant qu'en plus du match face au Real, un duel face à l'Inter est prévu dimanche.
 

AFP