Pazzini Milan AC
Giampaolo Pazzini a effectué une entrée décisive contre Catane. | OLIVIER MORIN/AFP

Pazzini sauve Milan de la déroute

Publié le , modifié le

Contraints de l'emporter face à Catane, afin de reprendre la 3e place de Serie A à la Fiorentina, les Milanais ont fait la décision en toute fin de rencontre (4-2) par l'intermédiaire de Giampalo Pazzini, entré à la 67e minute de jeu et auteur d'un doublé. Les hommes de Massimo Allegri reprennent ainsi leur point d'avance sur la Fio.

Les Milanais se sont fait peur. Deux fois mené au score par un Catane entreprenant, le Milan a défendu sa place en barrages de la Ligue des champions avec bec et ongles. L'entrée de Giampaolo Pazzini a renversé un match mal embarqué pour les Rossoneri. Catane a marqué contre le cours du jeu sur sa première offensive, par Nicola Legrottaglie (30), et a repris l'avantage sur un nouveau contre, de Gonzalo Bergessio (65e).

Flamini marque trois fois en trois matches 

Mais le siège en règle du but d'Alberto Frison a fini par payer, et Milan a deux fois égalisé, d'abord par Mathieu Flamini -qui restait sur deux buts marqués lors des deux rencontres- juste avant la pause (45e), avant le doublé du "Pazzo" en trois minutes (74e, 77e), et le nouveau but de Mario Balotelli, qui a signé d'un penalty son retour de suspension (90e+2). Le Milan devait impérativement s'imposer car dans l'après-midi la Fiorentina avait gagné à Gênes chez la Sampdoria (3-0), et pris provisoirement place sur le podium, grâce à des buts de ses hommes en forme, Juan Cuadrado, Adem Ljajic et Alberto Aquilani. Mais la lutte pour le podium n'est pas terminée.