Daniele De Rossi AS Roma
Daniele De Rossi (AS Roma) | GIUSEPPE CACACE / AFP

Neuvième victoire de la Roma

Publié le , modifié le

Grâce à son succès à l'Udinese (0-1), l'AS Roma a enchaîné une 9e victoire de suite en Serie A, record égalé dans le championnat d'Italie. La Juve et Naples, respectivement vainqueurs du Genoa et du Torino sur le même score (2-0), s'accrochent au rythme effréné des hommes de Rudi Garcia. Nouvelle défaite de l'AC Milan, cette fois à Parme (3-2).

Il y a des signes qui ne trompent pas. La Roma a égalé le record de neuf victoires initiales en Serie A à dix contre onze ! Une victoire sur un but d'un joueur de retour de blessure, après avoir été dominée, le tout malgré l'absence de son maître à jouer. Malmenée en première période, où Luis Muriel (3) puis Antonio  Di Natale (19) ont failli ouvrir le score, elle a perdu le Brésilien Maicon,  exclu pour un second carton jaune (66). Mais elle a réussi à marquer sur un  contre conclu par l'Américain Michael Bradley, frais sorti de l'infirmerie.  Sans Francesco Totti blessé et absent, c'est le vice-capitaine Daniele De Rossi  qui a lancé Kevin Strootman, dont le décalage a trouvé Bradley à l'entrée de la  surface. La Roma conserve son avance de 5 points sur Naples et la Juventus  Turin, et n'a toujours concédé qu'un seul but en Serie A. L'équipe de  l'entraîneur français Rudi Garcia égale les neuf victoires initiales de la Juve  2005-2006, série entachée par le scandale du "Calciopoli", qui a valu à la Juve  de perdre le titre au profit de l'Inter Milan devant la justice sportive en fin  de saison. Le record de la Roma ne souffre lui d'aucune contestation.   

"Gagner ici, contre un adversaire qui n'a pas perdu sur son terrain depuis plus d'un an, en jouant à dix contre onze, c'est très beau, c'est important pour le futur et ça comptera à la fin de la saison", a déclaré Rudi Garcia. "la force de l'équipe est de croire en elle-même, et d'aller de l'avant, aujourd'hui nous n'avons pas arrêté de jouer, nous avons aussi essayé de gagner à dix, et c'est une belle chose." s'est réjoui le technicien français.  

Naples et la Juventus assurent

Les poursuivants de la Roma ont rempli leur mission, et Gonzalo Higuain est  sorti de l'automne. Enfin titulaire après un mois à mi-temps à cause d'une  cuisse récalcitrante, l'Argentin a marqué ses premiers buts depuis le 22  septembre, deux penalties pour la victoire contre le Torino (2-0). Naples  reprend sa marche en avant après le coup d'arrêt contre la Roma (2-0). La Juve  s'est elle débarrassée du Genoa (2-0) après deux défaites consécutives, le 4-2  à Florence où elle menait 2-0 et le 2-1 au Real Madrid. Comme le Napoli, la  Juve s'est imposée en première période, sur un penalty d'Arturo Vidal, obtenu  par Kwadwo Asamoah, et le cinquième but de Carlos Tevez, après un joli dribble  dans la surface.

AC Milan: le caractère ne suffit pas

L'AC Milan a cru pour la troisième fois cette saison sauver un nul après  avoir été mené de deux buts, cette fois à Parme, mais il s'est finalement  incliné 3-2. Le Parmesan Marco Parolo a signé d'un coup franc de 35 mètres le  but vainqueur pour les Ducs à la dernière seconde (90+4) et plongé le Milan à  la 9e place, à 16 longueurs de la Roma mais aussi à 11 de la zone Ligue des  champions. Parme avait pris les devants sur des buts de Marco Parolo (11) et de  l'ex-international Antonio Cassano (45+1), "rossonero" de janvier 2011 à juin  2012. Le Milan a cru revenir grâce au premier but de la saison d'Alessandro  Matri, profitant d'une passe en retrait manquée du même Cassano (61), et à un  coup de tête de Matias Silvestre (63). Le Milan a du coeur, mais pas assez de  tête, l'équipe de Massimiliano Allegri s'était montrée plus brillante contre  Barcelone mardi (1-1).