Gonzalo Higuain (Naples)
Gonzalo Higuain, l'arme de Naples | Franco Romano / NurPhoto

Naples toujours en tête

Publié le , modifié le

Leader de la Serie A, Naples s'est imposé (3-1) à domicile devant Sassuolo grâce à des réalisations de Callejon Et de Higuain, par deux fois. Les Napolitains creusent l'écart sur l'Inter Milan tenu en échec un peu plus tôt sur la pelouse de l'Atalanta Bergame (1-1). La Juventus Turin affrontera dimanche Udinese pour revenir à deux points du leader du classement.

Il fallait se méfier de l'étonnante équipe de Sassuolo, 6e du championnat  et invaincue lors de toute la phase aller face aux cinq premiers du classement.  L'une des deux seules défaites napolitaines cette saison avait d'ailleurs eu  lieu à Sassuolo. Une nouvelle surprise semblait possible quand Sassuolo, malgré l'absence de  son principal atout offensif Berardi, prenait l'avantage dès la 2e minute sur  un penalty concédé par Albiol et transformé par Falcinelli. Mais Naples, en vrai leader, a réagi rapidement et sereinement. Sûrs de  leur jeu, les hommes de Maurizio Sarri ont d'abord égalisé par Callejon (19e),  auteur de son premier but de la saison après un excellent travail collectif. Et juste avant la pause, Gonzalo Higuain a marqué, comme il le fait à peu  près à chaque fois, pour redonner l'avantage à Naples. En toute fin de cet  excellent match, l'Argentin, qui marche sur l'eau cette saison, a inscrit un  doublé pour porter son total, impressionnant, à 20 buts en 20 matches. Avant les matches de la Juventus et de la Fiorentina dimanche, Naples  compte désormais quatre points d'avance sur son dauphin, l'Inter Milan.

L'Inter au ralenti

Plus tôt dans l'après-midi, l'Inter n'avait en effet pu ramener qu'un match  nul 1-1 de son déplacement à Bergame sur la pelouse de l'Atalanta. Ce résultat lui permet certes de reprendre provisoirement la deuxième  place, mais il confirme surtout les difficultés actuelles de l'équipe de  Roberto Mancini. L'Inter marque un peu le pas depuis un mois et n'a pris que quatre points  lors de ses quatre derniers matches de championnat. Samedi, et ce n'est pas la première fois, son meilleur joueur a été le  gardien Handanovic, auteur de plusieurs parades décisives et parfois  exceptionnelles. La place de l'Inter sur le podium est désormais menacée. Si dimanche la  Juventus (3e) prend au moins un point face à l'Udinese et que la Fiorentina  (4e) s'impose sur le terrain de l'AC Milan, les nerrazzuri glisseront au 4e  rang. Et plus qu'un point, c'est surtout une victoire que les Turinois espèrent  rapporter de leur déplacement dans le Frioul. Ce serait la 10e consécutive.

AFP