Lorenzo Insigne
Lorenzo Insigne | Franco Romano / NurPhoto

Naples se rapproche du podium

Publié le , modifié le

Naples a décroché samedi sur le terrain de l'Udinese une importante victoire (2-1), qui lui permet de remonter provisoirement à la 4e place du championnat d'Italie, en attendant les autres matches de la 13e journée. L'équipe de Maurizio Sarri, qui aura un match crucial mercredi face au Dynamo Kiev en Ligue des Champions, avait vraiment besoin de cette victoire après n'avoir récolté qu'un point lors des deux dernières journées.

Les Napolitains reviennent à un point de la troisième marche du podium, occupée par l'AC Milan, et à deux longueurs de l'AS Rome (2e). La Juventus Turin reste en revanche loin devant avec six points d'avance. Samedi à Udine, c'est l'attaquant Lorenzo Insigne qui a offert la victoire à son équipe. Alors qu'il n'avait pas encore marqué cette saison, le petit attaquant napolitain a inscrit un doublé (47e et 57e). Perica a réduit le score pour l'Udinese (13e). Dans la soirée, la Juventus aura l'occasion de consolider sa place de leader avec la réception du promu et relégable Pescara (18e). Un succès des Turinois mettrait une pression supplémentaire sur les épaules de leurs premiers poursuivants, l'AS Rome et l'AC Milan, qui ont tous deux des matches difficiles à négocier ce week-end. La Roma (2e) sera ainsi en déplacement à Bergame pour y affronter l'Atalanta (6e), équipe surprise de la saison et qui reste sur une très belle série, avec six victoires et un nul lors des sept dernières journées. Quant au Milan (3e), il affrontera dimanche soir son vieux rival et voisin de l'Inter (10e) pour le derby de la "Madonnina", l'un des très grands classiques du football italien. Ce derby de Milan marquera les débuts sur le banc de l'Inter de Stefano Pioli, nommé en remplacement de Frank De Boer juste avant la trêve internationale. Et il sera peut-être le dernier de Silvio Berlusconi en tant que président du Milan. Après 30 ans à la tête des rossoneri, l'ancien chef du gouvernement italien doit passer la main à des investisseurs chinois mi-décembre.

AFP