Les joueurs de Naples célèbrent le deuxième but marqué par Jorginho
Les joueurs de Naples célèbrent le deuxième but marqué par Jorginho | AFP

Naples reprend son bien

Publié le , modifié le

Naples a repris dimanche la tête du championnat d'Italie, brièvement et provisoirement abandonnée samedi à l'Inter Milan, en allant battre l'Udinese 1-0. L'AS Rome de son côté a été freinée sur la pelouse du Genoa, lors de la 14e journée de Serie A.

Après le net succès de l'Inter samedi à Cagliari (3-1), les Napolitains devaient ramener un résultat d'Udine pour récupérer leur place de leader. Ils l'ont fait sans briller, avec un succès 1-0 contre l'Udinese, dirigé depuis quelques jours à peine par son nouvel entraîneur Massimo Oddo. Même le but du jour n'a rien d'extraordinaire puisqu'il a été inscrit par Jorginho sur un penalty en deux temps (33e). Sur le coup, l'Italo-Brésilien a eu la chance de pouvoir récupérer le ballon après l'arrêt de Scuffet sur sa première frappe, molle et centrale. Peut-être fatigué par la Ligue des champions, Naples n'a pas proposé grand-chose ensuite et a même été sauvée par son gardien Reina en fin de match sur un tir de Barak. Mais l'essentiel est là pour l'équipe de Maurizio Sarri: elle retrouve la première place, avec deux points d'avance sur l'Inter.

La  Roma bégaye 

L'AS Rome semblait de son côté bien partie pour décrocher une sixième victoire d'affilée, mais c'est son propre capitaine, Daniele De Rossi, qui l'en a empêchée. Les Romains, accrochés par le Genoa, avaient pourtant réussi à ouvrir le score grâce à une belle volée d'El Shaarawy sur un centre de Florenzi (59e). Mais 10 minutes plus tard, sur un coup franc excentré, De Rossi accrochait Lapadula par le maillot et lui donnait une gifle franche, que l'arbitre central ne remarquait pas. Alerté par son assistant-vidéo, celui-ci a été consulter les images en bord de terrain et a sévi: penalty et carton rouge pour De Rossi. Lapadula transformait et le Genoa égalisait (1-1, 69e). A 10 contre 11, la Roma est restée la meilleure équipe sur le terrain mais elle n'a pas pu ramener les trois points qui lui auraient permis de tenir le rythme des leaders. 
.

Le Milan n'avance pas

Le duel entre l'AC Milan et le Torino mettait aux prises deux équipes qui sont probablement les deux plus grandes déceptions de la saison. Et il s'est conclu sur un 0-0. Les rossoneri n'ont pas réussi à marquer le moindre but lors de leurs quatre derniers matches de Serie A à domicile et restent 7e, alors que le Torino n'est que 10e.  Surtout, le Milan est très loin des quatre premières places, celles qui enverront directement en Ligue des champions la saison prochaine. La Juventus (3e) et la Roma (4e) sont en effet loin devant devant. Pourtant renforcé pour plus de 200 millions d'euros à l'intersaison, le club lombard compte neuf points de moins que la saison dernière après 14 matches.

AFP