Edinson Cavani (Naples)
Edinson Cavani (Naples) ne cache pas sa joie | ALBERTO PIZZOLI / AFP

Naples pense à l'Europe, la Roma s'en éloigne

Publié le , modifié le

Dans la course à l'Europe, Naples a pris un premier avantage pour la 3e place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, en s'imposant devant Palerme (2-0) mardi soir en ouverture de la 36e journée du championnat d'Italie. De son côté, dans l'autre match avancé de la soirée, l'AS.Rome décroche après n'avoir pris qu'un point sur la pelouse du Chievo Vérone (0-0).

Derrière le duo intouchaale Juventus et Milan AC, les Napolitains ont obtenu un précieux succès, qui fut pourtant difficile à se dessiner. Il a fallu un pénalty de Cavani à la 16e minute pour permettre aux hommes de Walter Mazzarri de respirer et de prendre la mesure d'une équipe palermitaine qui avait encore besoin d'un point pour être totalement à l'abri et n'a pas fermé le jeu. Mais Naples a doublé la mise par Hamsik dix minutes avant la pause, puis a ensuite parfaitement gérer son avantage pour s'accrocher à sa 3e place.  
Ses concurrents jouent mercredi: l'Inter Milan à Parme,  l'Udinese à Cesena, qui est relégué, et la Lazio Rome contre Sienne. 

La situation se complique en revanche pour l'AS.Rome, qui reste sur quatre matches sans victoire. Dans une rencontre d'une grande tristesse, où le Chievo a assuré  mathématiquement son maintien, les Romains n'ont pas amélioré la situation de  leur entraîneur Luis Enrique, qui pourrait ne pas rester après une saison en demi-teinte. La Roma se retrouve repoussée à la 7e place, à six points désormais de Naples.

francetv sport @francetvsport