Naples Ivan Lavezzi frappe 11 2012
Ivan Lavezzi | AFP - Andreas Solaro

Naples fait tomber l'Udinese

Publié le , modifié le

En battant l'Udinese (2-0), le Napoli a frappé un grand coup pour se hisser en quatrième place lors de cette 9e journée du Calcio. La Juventus, victorieuse de la Fiorentina la veille, reste donc leader alors que l'AC Milan, grâce à un triplé de Nocerino, réalise une bonne opération en laminant Parme (4-1) à San Siro. En revanche, mauvaise soirée pour l'Inter, contraint au nul à Bergame (1-1), et très mauvaise soirée pour la Roma, battue chez le Genoa (2-1).

Cinq équipes en deux points. Voilà ce que la 9e journée du Calcio a concocté avant son terme, jeudi, avec le match entre Palerme et Lecce. Le choc de cette journée de championnat placée en pleine semaine opposait le Napoli à l'Udinese. En une mi-temps, les Napolitains ont plié l'affaire. Lavezzi a ouvert le score d'une superbe volée dans la surface à la réception d'un bijou de passe volleyée de Cavani (20), avant que Maggio, d'une tête puissante, ne double la marque peu avant la pause. Privée de son meilleur buteur Antonio Di Natale, laissé au repos, l'Udinese était trop peu armée en attaque pour rivaliser, malgré de belles tentatives de Flores et Asamoah.

Pour parvenir à ce resserrement, il a également fallu que la Lazio ne parvienne pas à s'imposer à domicile contre Catane. L'ancien attaquant du Bayern, Miroslav Klose y est allé de son but à la 17e minute, mais l'ancien Stéphanois Bergessio égalisait à la 63e minute. Ce nul (1-1) prive également les Romains de la place de leader. En revanche, l'AC Milan a placé un gros coup d'accélérateur en dominant nettement Parme (4-1). Et le turbo lombard portait un nom, celui de Nocerino, auteur d'un triplé (30e, 32e, 92e) dans cette rencontre, alors que Giovinco (78e) avait réduit le score pour les Parmesans, Ibrahimovic inscrivant également un but (73e). Cette large victoire permet au Milan AC de se hisser en cinquième position, au même niveau que les Napolitains. Et Philippe Mexès a encore joué, neuf minutes.

Soirée beaucoup plus morose pour l'Inter Milan, auteur d'un nul à Bergame (1-1) malgré l'ouverture du score de Sneijder (32e). Et que dire de celle de l'AS Roma, vaincue sur le fil par le Genoa grâce à un but de Kucka (89e), sept minutes après l'égalisation romaine de Borini (82e) tandis que c'est Jankovic qui avait ouvert le score dès la 38e minute. Les joueurs de Luis Garcia glissent vers le milieu du classement.