Naples et l'Inter mettent la pression sur la Juventus

Naples et l'Inter mettent la pression sur la Juventus

Publié le , modifié le

Tenue en échec dimanche soir à Bergame (2-2), la Juventus a fait une très mauvaise affaire; voient désormais revenir l'Inter Milan, mais cède son fauteuil de leader à Naples, qui a enchaîné une septième victoire en sept journées de Serie A.

Naples applique le tarif 

Naples est toujours irrésistible en championnat: dimanche, les coéquipiers de Marek Hamsik ont battu Cagliari 3-0, enregistrant ainsi leur septième victoire en sept matches, avec à chaque fois au moins trois buts marqués. Au passage, Naples a donné une nouvelle preuve de son sérieux cette saison, alors que l'équipe avait pris la mauvaise habitude les saisons précédentes de laisser filer des points dans ce genre de matches. Hamsik en tout début de match, puis Martens sur pénalty puis Koulibaly ont fait la différence. 

La Juve piétine

La pression est donc désormais sur la Juventus qui, en soirée, a eu beaucoup de difficultés à Bergame face à des joueurs de l'Atalanta accrocheurs. Les Turinois ne pouvaient pourtant pas rêver meilleure entame de match, où ils accaparé le ballon et ont mis le danger sur le but bergamasque. Après 24 minutes, ils menaient 2-0 grâce à Bernardeschi et Higuain, concrétisant d'intéressantes intentions offensives. Et puis, de façon inexplicable, après s'être fait surprendre à leur tour à la 31e par Caldara, reprenant un ballon relâché par Buffon consécutivement à un coup-franc direct de Gomez, ils ont peu perdu le fil du match. en tout cas dans la maîtrise. L'Atalanta au contraire n'a rien cédé et est parvenu à revenir au score sur une tête de Cristante (67e). La Juve a aussi manqué de réussite, à l'image d'un but de Mandzukic de la tête, refusé par l'arbitre après avoir eu recours de la vddéo, et d'un pénalty raté en toute de fin de match par Dybala.(t lsa,  .Les Bianconrei ne reviennent qu'avec un petit point. ce qui n'était sans doute pas ce qu'ils espéraient.

L'Inter s'en sort

D'autant qu'une autre équipe revient sur leurs talons.   L'Inter Milan compte en effet 19 points après avoir ramené un succès étriqué de son voyage à Benevento, la lanterne rouge (2-1). Brozovic a inscrit un joli doublé pour les Milanais, mais le but de D'Alessandro pour Benevento, qui n'a toujours pas pris un point cette saison, montre qu'ils n'ont pas tout maîtrisé.

Dans une Serie A où l'écart semble se creuser de plus en plus entre les équipes de tête et les autres, la Lazio Rome a confirmé qu'elle était une candidate crédible à la Ligue des Champions. L'équipe de la capitale, qui a retrouvé quelques joueurs après une avalanche de blessures, a ainsi coulé Sassuolo, écrasé 6-1 après avoir pourtant ouvert la marque. Portés par un Immobile encore buteur (déjà neuf buts cette saison), les Romains resteront 4e quel que soit le résultat des derniers matches de la soirée. 

Christian Grégoire